Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Miracle en Alabama
Théâtre La Bruyère  (Paris)  février 2018

Comédie dramatique de William Gibson, mise en scène de Pierre Val, avec Valérie Alane, Julien Crampon, Stéphanie Hedin, Marie-Christine Robert, Pierre Val et Lilas Mekki (ou Clara Brice).

Dans une famille américaine de l'Alabama, après la guerre de sécession en 1887, les Keller, dont le père, le capitaine Arthur Keller n'a pas encore dissipé son amertume contre le Nord, peinent avec leur plus jeune fille Helen, aveugle-sourde coupée du monde et livrée à elle-même. Ils décident alors en dernier recours d'engager une préceptrice afin de prendre en charge son éducation.

Arrive alors Annie Sullivan, une gouvernante aux manières novatrices et au passé qui la poursuit, motivée par ce défi, qui pense "qu'il n'y a pas plus familier que les étrangers". Elle va tenter d'éloigner Helen de la surprotection dont elle est objet afin de pouvoir faire son apprentissage, à commencer par le langage.

Emmené par une équipe remarquable dans le décor judicieux d'Alain Lagarde, "Miracle en Alabama" offre d'un bout à l'autre une fascinante intrigue et se suit avec intêrét sans discontinuer tant la pièce de William Gibson, bien construite, écrite à partir de l'histoire incroyable de la vraie Helen Keller, propose un authentique suspense.

Le face à face entre la gouvernante tenace (splendide Stéphanie Hédin) et cette jeune fille (Clara Brice, absolument impressionnante - en alternance avec Lilas Mekki) est d'une force et d'une intensité rares. L'évolution des autres personnages est passionnante également et confère à cette histoire un vrai relief et la marque des grandes pièces.

Valérie Alane est une épatante Kate Keller (la mère) qui prend sur elle par amour pour sa fille, Julien Crampon joue James le frère dans l'ombre de son père avec beaucoup de justesse et Marie-Christine Robert est une crédible Tante Eve. Enfin, Pierre Val joue le père avec un bel engagement et beaucoup de conviction.

Magnifique pièce qui dit l'importance du langage (on comprend que le texte ait été précedemment traduit par Marguerite Duras) et de l'éducation, "Miracle en Alabama", mis en scène par Pierre Val offre un moment de théâtre inoubliable de puissance et d'émotion.

A ne pas rater.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=