Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Avant que nous disparaissions
Kiyoshi Kurosawa  mars 2018

Réalisé par Kiyoshi Kurosawa. Japon. Drame/Science-fiction. 2h09 (Sortie le 14 mars 2018).Avec Masami Nagasawa, Ryuhei Matsuda, Hiroki Hasegawa, Mahiro Takasugi et Yuri Tsunematsu.

"Spécialiste" des fantômes, Kiyoshi Kurosawa est le cinéaste japonais de genre le plus célèbre et le plus célébré par la critique.

Sa science-fiction angoissante, remplie d'épidémies qui se répandent inexorablement sur la planète, utilise toutes les recettes à sa disposition : vampires, extraterrestres, revenants...

Avec le diptyque "Shokuzai" et plus récemment avec son film "français", "Le Secret de la chambre noire" (2016), son fantastique a a conquis la critique parce qu'il se nourrit de thèmes philosophiques, d'images oniriques et poétiques.

"Avant que nous disparaissions" est un film que ses thuriféraires trouveront décevant car il s'adresse à un public plus populaire, essentiellement nippon, et emprunte pour cela les codes du cinéma B de science-fiction.

D'une certaine manière, Kiyoshi Kurosawa retrouve sa japonité. Des extraterrestres ont pris les traits d'humains et préparent l'invasion de la terre par leurs congénères.

"Avant que nous disparaissions" de Kiyoshi Kurosawa n'est pas a priori une œuvre d'une folle originalité. Mais sa qualité principale est de mettre à l'écran un Japon peu décrit, celui des petites villes, des petites places et des centres commerciaux à taille humaine dans lesquels on n'a pas l'impression d'être dans une fourmilière grouillante d'humains.

Peu de personnages ici et jamais de foules compactes. Au contraire, au fil des séquences, les lieux deviennent de moins en moins peuplés et l'action s'achève dans une usine désaffectée dans une campagne elle-même loin des centres urbains.

Kurosawa place dans ces décors des personnages très japonais dans leurs traits sans qu'ils aient besoin d'arborer des vêtements anciens ou des tenues branchés aujourd'hui.

"Avant que nous disparaissions" de Kiyoshi Kurosawa est un film qui décrit comment les extraterrestres sont en train de gagner la partie sans avoir besoin de montrer les ravages qu'ils provoquent et les millions de victimes qu'ils causent.

Tout est vu du point de vue de quelques survivants et du trio-clé de ces étranges envahisseurs qui occupent l'enveloppe charnelle d'êtres aimés. Parmi les histoires qui s'entremêlent dans le film, la plus belle histoire d'amour est celle de la jeune femme qui découvre que son mari abrite désormais un extra-terrestre et qui va, malgré tout, continuer à l'aimer.

Bourré de péripéties, naïf et humaniste comme le sont la plupart des films sans prétention artistique produits par dizaines au Japon, "Avant que nous disparaissions" de Kiyoshi Kurosawa a le charme d'un cinéma prêtant le flanc à bien des critiques, mais vraiment généreux et sans cynisme.

Toute la dernière partie du film, quand on suit la communauté des survivants japonais à l'épreuve des envahisseurs est très réussie, à l'image d'un film qui donne un très beau portrait-bilan du Japon post-Fukushima.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
 

• Archives :
Focus Cinéma #2 - Acteurs et Thématiques
Une vie secrète - Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga   
L'Avventura - Michelangelo Antonioni   
Yalda, la nuit du pardon - Massoud Bakhshi   
L'Ordre moral - Mario Barroso
Ailleurs - Gints Zilbalodis
Adolescentes - Sébastien Lifshitz
Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait - Emmanuel Mouret
Rocks - Sarah Gravon
Le Jardin des Finzi Contini - Vittorio de Sica
Guendalina - Alberto Lattuada
Quelle joie de vivre - René Clément
Dawson City : le temps suspendu - Bill Morrison
Le Défi du champion - Leonardo D'Agostini
Voir le jour - Marion Laine
Epicentro - Hubert Sauper
Mano de Obra - David Zonana
Effacer l'historique - Benoît Delépine et Gustave Kervern
Une Barque sur l'océan - Arnold de Parscau
Madame - Stéphane Riethauser
Ema - Pablo Larrain
Né à Jérusalem (et toujours vivant) - Yossi Atia et David Ofek
L'Envolée - Eva Riley
Nanar Story ... and the winner is... -  
Focus Cinéma #1 - Cinéastes
Les Films - Mars
Un fils - Mehdi M. Barsaoui
Les Lèvres rouges - Harry Kümel
Le Mystère Von Bulow - Barbet Shroeder
L'Etat sauvage - David Perrault
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1549)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (2)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=