Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Avant que nous disparaissions
Kiyoshi Kurosawa  mars 2018

Réalisé par Kiyoshi Kurosawa. Japon. Drame/Science-fiction. 2h09 (Sortie le 14 mars 2018).Avec Masami Nagasawa, Ryuhei Matsuda, Hiroki Hasegawa, Mahiro Takasugi et Yuri Tsunematsu.

"Spécialiste" des fantômes, Kiyoshi Kurosawa est le cinéaste japonais de genre le plus célèbre et le plus célébré par la critique.

Sa science-fiction angoissante, remplie d'épidémies qui se répandent inexorablement sur la planète, utilise toutes les recettes à sa disposition : vampires, extraterrestres, revenants...

Avec le diptyque "Shokuzai" et plus récemment avec son film "français", "Le Secret de la chambre noire" (2016), son fantastique a a conquis la critique parce qu'il se nourrit de thèmes philosophiques, d'images oniriques et poétiques.

"Avant que nous disparaissions" est un film que ses thuriféraires trouveront décevant car il s'adresse à un public plus populaire, essentiellement nippon, et emprunte pour cela les codes du cinéma B de science-fiction.

D'une certaine manière, Kiyoshi Kurosawa retrouve sa japonité. Des extraterrestres ont pris les traits d'humains et préparent l'invasion de la terre par leurs congénères.

"Avant que nous disparaissions" de Kiyoshi Kurosawa n'est pas a priori une œuvre d'une folle originalité. Mais sa qualité principale est de mettre à l'écran un Japon peu décrit, celui des petites villes, des petites places et des centres commerciaux à taille humaine dans lesquels on n'a pas l'impression d'être dans une fourmilière grouillante d'humains.

Peu de personnages ici et jamais de foules compactes. Au contraire, au fil des séquences, les lieux deviennent de moins en moins peuplés et l'action s'achève dans une usine désaffectée dans une campagne elle-même loin des centres urbains.

Kurosawa place dans ces décors des personnages très japonais dans leurs traits sans qu'ils aient besoin d'arborer des vêtements anciens ou des tenues branchés aujourd'hui.

"Avant que nous disparaissions" de Kiyoshi Kurosawa est un film qui décrit comment les extraterrestres sont en train de gagner la partie sans avoir besoin de montrer les ravages qu'ils provoquent et les millions de victimes qu'ils causent.

Tout est vu du point de vue de quelques survivants et du trio-clé de ces étranges envahisseurs qui occupent l'enveloppe charnelle d'êtres aimés. Parmi les histoires qui s'entremêlent dans le film, la plus belle histoire d'amour est celle de la jeune femme qui découvre que son mari abrite désormais un extra-terrestre et qui va, malgré tout, continuer à l'aimer.

Bourré de péripéties, naïf et humaniste comme le sont la plupart des films sans prétention artistique produits par dizaines au Japon, "Avant que nous disparaissions" de Kiyoshi Kurosawa a le charme d'un cinéma prêtant le flanc à bien des critiques, mais vraiment généreux et sans cynisme.

Toute la dernière partie du film, quand on suit la communauté des survivants japonais à l'épreuve des envahisseurs est très réussie, à l'image d'un film qui donne un très beau portrait-bilan du Japon post-Fukushima.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 21 avril 2024 : Des beaux disques, des beaux spectacles, une belle semaine

On fait le plein de découvertes cette semaine avec des tas de choses très différentes mais toujours passionnantes. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Génération (tome 1)" de Ambre
"Out" de Fishtalk
"Take a look at the sea" de Fontanarosa
"Venus rising" de Trio SR9 & Kyrie Kristmanson
"Perpétuel" de Vesperine
"Liminal status" de Watertank
"The great calm" de Whispering Sons
"Keep it simple" de Yann Jankielewicz , Josh Dion & Jason Lindner
Quelques nouveautés en clips avec Isolation, Resto Basket, Greyborn, Bad Juice, Last Temptation, One Rusty Band, We Hate You Please Die
nouvel épisode du Morceau Caché, consacré à Portishead
et toujours :
"Kit de survie en milieu hostile" de Betrand Betsch

"Let the monster fall" de Thomas de Pourquery
"Etat sauvage" de Chaton Laveur
"Embers of protest" de Burning Heads
"Sin miedo" de Chu Chi Cha
"Louis Beydts : Mélodies & songs" de Cyrille Dubois & Tristan Raës
"Arnold Schönberg : Pierrot lunaire" de Jessica Martin Maresco, Ensemble Op.Cit & Guillaume Bourgogne
"C'est pas Blanche-neige ni Cendrillon" de Madame Robert
"Brothers and sisters" de Michelle David & True Tones
"Prokofiev" de Nikita Mndoyants
"Alas" de Patrick Langot, Alexis Cardenas, Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler
"Symptom of decline" de The Black Enderkid
"Tigers blood" de Waxahatchee
"Not good enough" de Wizard

Au théâtre :

les nouveautés :

"Sonate d'automne" au Théâtre Studio Hébertot
"Frida" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

"Preuve d'amour" au Théâtre du Guichet Montparnasse
"Après les ruines" au théâtre La Comète de Chalons En Champagne
"Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?" au Théâtre du Guichet Montparnasse
"Royan, la professeure de français" au Théâtre de Paris
Notes de départs" au Théâtre Poche Montparnasse
"Les chatouilles" au Théâtre de l'Atelier
"Tant que nos coeurs flamboient" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
zt toujours :
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 21 avril 2024 : Des beaux disques, des beaux spectacles, une belle semaine
- 14 avril 2024 : En avril, de la culture tu suivras le fil
- 07 avril 2024 :Un marathon de nouveautés !
- 01 avril 2024 : Mieux vaut en rire !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=