Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce T-Rex - Chronique d'une vie de bureau ordinaire
Théâtre de la Contrescarpe  (Paris)  mai 2018

Seul en scène écrit et interprété par Alexandre Oppecini dans une mise en scène de Marie Guibourt.

Alexandre, un trentenaire cadre moyen propre sur lui au profil de gendre idéal, occupe, avec compétence mais sans grande velléité carriériste, un emploi de "gestionnaire backoffice settlement titres" dans une banque, plus compréhensiblement, la gestion des portefeuilles boursiers de clients importants.

Et relativement candide et crédule, il croît à son irrésistible ascension professionnelle corrélative à la "chute" de son supérieur hiérarchique qui vient de se suicider, quand lui est évoquée l'accession au statut managérial s'il réussit l'imminente migration informatique de son service.

Mais Alexandre est également un jeune homme fragile, un adulescent incapable de gérer le stress, quelle qu'en soit la source, qui le renvoie à un terrifiant et récurrent cauchemar d'enfance.

Car si selon la locution courante "le monde est une jungle", pour lui, lajungle est celle de l'ère des dinosaures dominée par un terrible carnassier, le tyrannosaure popularisé sous l'abréviation "T-Rex" dans la culture populaire, et notamment le cinéma avec le "Jurassic Park" de Steven Spielberg.

Ce qui éclaire la partition de "T-Rex", sous-titrée "Chronique d'une vie de bureau ordinaire", concoctée par Alexandre Oppecini avec un salvateur humour noir.

Celle-ci, nonobstant la récurrence des thèmes déclinés, dont ceux de l'univers impitoyable de l'entreprise, l'effet pervers de la méritocratie et le burn-out, se révèle comme une roborative pièce à tiroirs et, de surcroît, à inattendus rebondissements qui hybride, sur le mode du psychodrame rétrospectif, le seul en scène humoristique et la comédie satirique pour un comédien.

Quant aux scènes de bureau ordinaires, peu importe de savoir si le personnage, qui porte le même prénom que l'auteur-interprète, est ou non un double autofictionnel, elles sont d'autant plus édifiantes qu'illustrant l'analyse de l'organisation hiérarchique et les principes dégagés dans le fameux ouvrage satirico-humoristique "Le Principe de Peter" de Laurence J. Peter et Raymond Hull paru en 1970.

Dans une scénographie au minimalisme adéquat de Lucie Joliot et sous la direction efficace de Marie Guibourt, Alexandre Oppecini dispense, jusqu'au surprenant dénouement, une excellente prestation entre drame cathartique et jubilation tragi-comique.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=