Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Naouack
Trop bien mais trop court  (Flower Coast / Differ-Ant)  mai 2018

"La vie est faite de petits rien après lesquels on court" ("Trop bien")

Le premier titre plante le décor : du hip-hop caustique, entre trompettes et beat possessifs, Trop bien mais trop court voit le jour après plus de 240 concerts. Il était temps de graver cette joyeuse philosophie de trottoir ailleurs que sur un coin de comptoir. Mr Vin’s et Mc Yacé sont les deux voix rap de Naouack. Accompagnés de Wizz et de Maître Gums, les compagnons forment Naouack, cet astucieux mélange de rap hop hop hop et de jazzy biboulam.

Mais où se trouve précisément la nuance entre rap et hip-hop ? Convenons d’attribuer à Naouack le qualificatif de spécialiste de rop. Ils ont les staccatos de mots mitraillés des rappeurs au flow bien balancé et en même temps, ils savent user de l’orgue ou de la grenaille caribéenne pour fleurir leurs rythmes de sourires à fossette malicieuse.

C’est le souffle syncopé, frisant les rastas que Naouack jongle avec les joyeuses percutantes de la langue et livre un virelangue à s’en faire cramper les diphtongues : "On a des tas de tic tics et des tics et tocs, mais on est sympathique quand on a pris nos médocs, priez pour ne pas nous croiser quand on est en rupture de stock" ("Tic toc").

Du ras le bol de l’insipide et des alternatives aux plaisirs culpabilisants ("Mise en bière") aux petits matins compliqués ("Walking raide"), le sort des migrants ("La croisière s’amuse"), de parachutes dorés en les niches fiscales ("Loto papers"), les propos tranchent dans ce que les actualités ont de plus croustillant à nous offrir.

Et alors qu’on pourrait pointer la facilité de s’emparer de sujets dont la banalité devrait nous faire froid dans le dos, Naouack choisit de se positionner dans ces sujets où chacun donne son avis à tour de bras, eux assument leurs opinions, et défendent l’humain d’abord.

Avec ses rythmes accrocheurs et ses souffles agrippés à la falaise des présentateurs fardés décrivant les mêmes images morbides, Naouack jette l’ancre de ses mots dans la foule de moutons immobiles. La justesse des mots perce sous les morceaux hop hop hop, à donner des envies de sortir du canapé plutôt que de baver devant les JT.

Haut les cœurs.

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de Naouack
Le Soundcloud de Naouack
Le Facebook de Naouack


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=