Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mary Shelley
Haifaa Al Mansour  août 2018

Réalisé par Haifaa Al Mansour. Etats Unis. Drame. 2h00 (Sortie le 8 août 2018). Avec Elle Fanning, Douglas Booth, Tom Sturridge, Bel Powley, Owen Richards, Joanne Froggatt, Stephen Dillane et Maisie Williams

"Mary Shelley" de Haiffa Al-Mansour pourrait être le biopic anglais parfait puisqu'il conte l'histoire de Mary Shelley, auteur de "Frankenstein", femme du poète Percy Shelley et maîtresse de Lord Byron.

On imagine un film à beaux costumes,dans l'Angleterre de 1814, avec des va-et-vient entre le Londres bohème et glauque et la campagne verdoyante des grands domaines pour aristocrates déjà dandys et décadents à l'image de Lord Byron.

On aura raison d'imaginer tout cela, mais tout n'est pas "british" dans cette version de la jeunesse sulfureuse de Mary Shelley. À commencer par la réalisatrice, connue déjà pour être la première cinéaste native d'Arabie Saoudite.

On sent qu'elle a pris totalement le parti de la frêle jeune épouse de Shelley au point de faire de son mari un être irrésolu et pas très mâture qui devient sans beaucoup d'effort la "créature" d'un Lord Byron dépeint comme un affreux jojo, pervers et machiavélique...

On est loin du portrait habituel de ces deux grands romantiques anglais, souffreteux et géniaux. Haifaa Al Mansour en fait, chacun dans leur genre, d'affreux machos dans les mains desquelles Mary va devoir lutter et ruser pour exister et finalement produire une œuvre bien plus marquante que celles de ces deux hommes considérés à leur époque comme des écrivains majeurs.

Pour réussir le personnage de Mary, la réalisatrice a un atout majeur : Elle Fanning.

La petite actrice américaine réussit une performance de premier ordre en incarnant ce petit bout de femme blonde. On la croirait presque sortie d'un film d'Eric Rohmer et faite pour jouer une jeune fille pauvre en quête d'un beau mariage comme il y en a temps dans les romans de Jane Austen. Mais elle est d'une toute autre nature et sa composition fort nuancée donne son relief féministe au film.

Si l'on ne sait rien de ce trio de "monstres sacrés maudits", "Mary Shelley" d’Halifax Al-Mansour sera une bonne initiation. Ce biopic féministe évite tous les pièges de l'académisme et se suit sans déplaisir.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous
- 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres
- 6 octobre 2019 : Coup de froid
- 29 septembre 2019 : Une édition sans chichis
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=