Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Belle
  (août 2018) 

Réalisé par Arunas Zebrunias. Lituanie. Comédie dramatique. 1h05 (Sortie le 22 août 2018 – 1ère sortie 1969). Avec Inga Mickyté, Lilija Zadeikyté, Arvidas Samukas et Tauras Ragalevicius.

D'abord féliciter le distributeur indépendant E.D. Avec "La Belle" d'Arunas Zebrunias, Manuel Attali et sa petite bande montrent une fois de plus qu'ils aiment le cinéma, ont le don de dénicher des perles rares et l'envie de partager leurs coups de cœur avec le public.

Il aura donc fallu un bon demi-siècle pour que "La Belle" sorte dans les salles françaises.

Attention ! Ce n'est pas parce qu'Inga danse au son d'une envoûtante ritournelle "enfantine", que "La Belle" doit être estampillé "film pour enfants".

Car "La Belle", qui commence par un très beau 360°, est une œuvre qui raconte l'enfance avec une telle générosité, une telle malice, une telle poésie, qu'elle s'adresse aussi bien à ceux qui sont en train de vivre leur dix ans qu'à ceux qui les ont déjà vécu depuis longtemps.

Le cinéaste, Arunas Zebrunias, disait que ses films étaient des "films pour adultes sur les enfants" et c'est incontestable que "La Belle", dans son noir et blanc intemporel (presque un "noir et blond" tant les cheveux d'Inga irradient), avec sa durée (trop courte) et son imprégnante musique (de Viaceslavas Ganelinas) exhale le parfum de l'enfance.

Une enfance qui s'enfuit ou se corrompt un peu quand apparaît un intrus qui ne respecte pas les jeux qui fédéraient les petits garçons et les petites filles de ce quartier populaire de Vilnius. Oh ! Il n'est pas méchant ce "nouveau garçon". Simplement, il cherche sa place dans le groupe et pour l'obtenir il faut bien se faire remarquer et raisonner...

Car Arunas Zebrunias le proclame sans le claironner : l'imagination est l'ennemi de la raison, la poésie celle de la réalité. Alors, mettre en doute la beauté de la "Belle", la dire "laide", ce n'est pas qu'une proposition gratuite et anodine...

Dans "La Belle" d'Arunas Zebriuna, l'enfance heureuse est soudain assiégée par le monde des grands. Mais qu'à cela ne tienne : les enfants, et particulièrement Inga, l'incroyable petite blonde maigrelette aux yeux si scrutateurs, ont de la ressource. Ils ont compris qu'il faut danser, avec les pieds, avec les mains... et que le mauvais goût des adultes n'y résistera pas.

Mine de rien, sorti de son néant, "La Belle" d'Arunas Zebrunias est peut-être un des plus beaux films que l'on verra dans sa vie. En tout cas, si l'on se refuse aux superlatifs dévalorisés, "La Belle" est un film comme on en voit peu. Sa fraîcheur est intacte. Sa beauté aussi.

Il faut courir jouer avec Inga et ses amis pour comprendre que le temps a beau tout faire pour donner l'illusion du contraire : jamais aucune enfance n'est perdue.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=