Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le noir qui infiltra le Ku Klux Klan
Ron Stallworth  (Editions Autrement)  août 2018

La rentrée littéraire chez Autrement débute avec un livre relatant une histoire vraie qui se lit quasiment comme un thriller. Ron Stallworth nous raconte son histoire, celle du premier noir à avoir intégré la police de Colorado Springs. Ayant passé trente-deux ans dans les forces de l’ordre, pendant lesquels il a mené de nombreuses opérations sous couverture.

Parmi ces opérations, la plus incroyable fut celle d’infiltrer la branche locale du Ku Klux Klan. En 1978, il fut le premier noir à infiltrer la KKK en se faisant passer pour un suprémaciste blanc au téléphone puis en envoyant un de ses collègues assister à sa place aux réunions du KKK.

Le livre, relativement court avec un peu plus de 200 pages nous raconte comment, pendant sept mois passés sous couverture, il a réussi à déjouer les plans du KKK et à saboter plusieurs expéditions punitives. On voit aussi comment il a pu approcher de près leur leader, un certain David Duke, un homme pas si facile que cela à atteindre normalement.

Cette histoire incroyable a inspiré le réalisateur américain Spike Lee pour son dernier film, BlacKkKlansman, sorti en France le même jour que le livre et qui a reçu en mai dernier le grand prix du Festival à Cannes.

Je n’ai pas vu le film car en général je préfère lire le bouquin avant d’éventuellement aller voir son adaptation. Vu le plaisir pris à la lecture de l’histoire de Ron Stallworth, je ne suis pas certain que le film de Spike Lee m’apportera grand-chose.

Le livre nous détaille son infiltration au travers de situations parfois cocasses qui montrent que l’auteur tient souvent à ridiculiser le mouvement qu’il infiltra. La stratégie mise en place par le policier pour infiltrer le KKK est rondement détaillée et on le voit approcher David Duke, une figure de l’extrême droite américaine qui n’hésite pas aujourd’hui à apporter son soutien au président Trump. Il nous permet aussi d’appréhender l’organisation du KKK avec des cotisations, un numéro de membre, des réunions organisées dans une grande clandestinité et les déplacements du chef parfaitement orchestrés.

On voit bien aussi la volonté du KKK d’uniformiser ses adeptes  autour de théories racistes et antisémites. Il nous montre aussi les paradoxes du KKK, un groupuscule prétendant souscrire aux plus grands idéaux de l’américanisme en honorant notamment la constitution et le drapeau tout en idolâtrant Hitler et le mouvement national-socialiste, lequel ayant mené le monde au bord du gouffre soixante ans plus tôt.

Cette infiltration, jamais détectée par les membres du KKK fut pour l’auteur l’occasion de faire arrêter des membres du groupe et de faire capoter des rassemblements. On sent qu’il a pris plaisir à berner ceux qu’ils considèrent aujourd’hui comme des crétins notoires racistes. Avec le recul, la révélation de son infiltration, une vingtaine d’années après, lui permet aussi de montrer qu’un noir a pu duper le grand leader du Klan, celui qui considère les noirs comme des sous-êtres stupides.

Alors n’hésitez pas, si vous n’avez pas encore vu le film de Spike Lee, à aller lire ce sympathique livre de Ron Stallworth qui vous fera passer un agréable moment de lecture.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Ron Stallworth


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-05 :
Oeuvres Complètes II - Roberto Bolano
Isabelle, l'après-midi - Douglas Kennedy
Les ombres de la toile - Chris Brookmyre
Un été norvégien - Einar Már Gudmundsson

• Edition du 2020-06-28 :
Be my guest - Priya Basil
Les jours brûlants - Laurence Peyrin
La faiblesse du maillon - Eric Halphen
De Gaulle sous le casque - Henri de Wailly
 

• Archives :
Une immense sensation de calme - Laurine Roux
Mauvaise graine - Nicolas Jaillet
Le jour où Kennedy n'est pas mort - R. J. Ellory
L'iguane de Mona - Michaël Uras
MotherCloud - Rob Hart
Et les vivants autour - Barbara Abel
Trahison - Lilja Sigurdardóttir
Fanny Chassain-Pichon - Interview
De Wagner à Hitler - Fanny Chassain-Pichon
L'enfer commence avec elle - John O'Hara
BeatleStones - Yves Delmas & Charles Gancel
La géographie, reine des batailles - Philippe Boulanger
L'obscur - Philippe Testa
Trouver l'enfant / La fille aux papillons - René Denfeld
Washington Black - Esi Edugyan
J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond - Alexis Jenni
Les Beatles - Frédéric Granier
Frissonner dans la nuit avec des romans policiers à lire et à écouter -  
Roman à lire, voir et écouter -  
Le Feuilleton radiophonique en podcast -
Le Feuilleton radiophonique en podcast -
Là où chantent les écrevisses - Delia Owens
Les lumières de Tel-Aviv - Alexandra Schwartzbrod
Incident au fond de la galaxie - Etgar Keret
La chaîne - Adrian McKinty
Faites-moi plaisir - Mary Gaitskill
La femme révélée - Gaëlle Nohant
Le nouveau western - Marc Fernandez
PLS - Joanne Richoux
Le Sourire du Scorpion - Patrice Gain
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (27)
- les derniers livres (2018)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=