Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Louison
Théâtre Le Guichet-Montparnasse  (Paris)  septembre 2018

Comédie de Alfred de Musset, mise en scène de mise en scène de Pauline Boccara, avec Bérénice Boccara, Odile Blanchet, Patricia Perrault, Antoine Richard et Antonin de Laurens.

Fille d’un fermier de province, montée à Paris, Louison est engagée comme gouvernante dans une famille bourgeoise chez sa marraine La Maréchale, et devient Lisette.

Courtisée par le fils de celle-ci, le Duc, qui lui offre une bague, elle ne sait comment réagir. C’est alors que survient Berthaud, son ami d’enfance qui lui déclare sa flamme et souhaite l’épouser.

Transposant "Louison" en deux actes et en vers d’Alfred de Musset dans un décor contemporain (très belle scénographie de Bérénice Boccara), Pauline Boccara montre avec talent toute la complexité des rapports amoureux chers à Musset dans cette courte pièce rarement jouée, un peu datée et truffée d’apartés mais intemporelle sur ce qu’elle dit du couple et des hommes, ce qui la rend on ne peut plus d’actualité.

On peut par contre être plus réservé sur la façon dont sont présentés les principaux protagonistes : Louison et Berthaud (Bérénice Boccara et Antonin de Laurens, pourtant habiles) notamment dans leurs premières scènes respectives, les deux personnages manquant terriblement de candeur et à la limite de la rouerie, ce qui rend la pièce moins poignante qu’elle le devrait. Et de fait, les deux moins attachants.

Les autres personnages en revanche ne souffrent d’aucune fausse note : Odile Blanchet, parfaite en duchesse à la fois juste et émouvante avec beaucoup de finesse comme Antoine Richard en Duc machiavélique. Il joue à merveille toute l’évolution du personnage dans un jeu brillant et précis. Et enfin, Patricia Perrault est une Maréchale à la présence impressionnante.

Pauline Boccara a opté pour une version très intime à mi-voix qui, même si elle donne parfaitement l’intimité des sentiments voulue, a pour défaut d’aplanir le tempo. On souhaiterait que les voix sortent un peu plus, ne serait-ce que pour donner un peu de percussion au rythme général.

Toujours est-il que le charme de l’ensemble finit par opérer et qu’on se plait à suivre ces personnalités toutes très différentes dans cette fable amère mais à la langue élégante, qui en vaut tout à fait le détour.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=