Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce K.O.
Hector Mathis  (Editions Buchet-Chastel)  août 2018

Voilà un jeune auteur atypique qui vient nous proposer un premier roman fulgurant pour cette rentrée littéraire aux éditions Buchet-Chastel. Né en 1993, Hector Mathis a grandi aux environs de Paris entre la littérature et les copains de banlieue. Diagnostiqué précoce à l’âge de six ans, il a obtenu son Baccalauréat bien avant sa majorité. Ecrivant sans cesse, s’orientant d’abord vers la chanson, il a décidé de se consacrer pleinement au roman. Frappé par la maladie à l’âge de 22 ans, il a décidé de jeter l’ensemble de ses forces dans l’écriture.

Et c’est donc K.O., son premier roman au titre particulièrement concis qu’il nous dévoile son talent d’écrivain. Deux cents pages nous suffisent pour voir en cet auteur une grande originalité de style bercé par une écriture musicale et poétique qui dévoile chez le lecteur de nombreuses émotions.

L’auteur prend le risque de nous perdre des premières pages avec un premier chapitre assez décousu demeurant néanmoins assez énigmatique, ce qui justifie notre envie de nous plonger dans la suite de l’ouvrage. Assez vite l’histoire s’emballe, l’auteur nous embarque dans un tourbillon de mots et de phrases. Une urgence se dégage du livre et du style de l’auteur qui, au final, rendra le livre clivant avec d’un côté des lecteurs qui crieront presque au génie et de l’autre, certains qui passeront complètement au travers du livre.

De mon côté, sans crier véritablement au génie, je dois bien avouer que le dernier livre d’Hector Mathis, même s’il ne m’a pas mis K.O., m’a permis de passer un très agréable moment. Lecture coup de poing, lu d’une traite, Hector Mathis frappe fort, avec ses mots et ses maux. C’est puissant et nerveux, incisif et violent.

L’histoire est simple et passionnée, elle traite de deux jeunes, Sitam, un passionné de jazz et de littérature qui tombe amoureux de la jeune Capu. Elle a un toit temporaire, lui est fauché comme les blés. Ils vont vivre quelques jours merveilleux à Paris avant de devoir s’enfuir lorsque la ville devient le théâtre d’explosions et de coups de feu, envahit par les policiers et les militaires. Bouleversés, ils prennent le dernier train de nuit en partance pour le pays natal de Sitam, les Pays-Bas. C’est alors le début de leur odyssée qui va les voir traverser la Banlieue, l’Europe et la précarité.

C’est donc leur voyage que nous propose Hector Mathis, l’occasion pour lui de traiter de thèmes variés comme la poésie, la maladie, la mort, l’amitié et l’errance. Il y a aussi beaucoup de tendresse et de réflexion dans les mots d’Hector Mathis. Ces mots sont souvent saccadés, un peu comme la destinée des deux paumés que le roman nous raconte mais surtout ils sont remplis de musicalité, ce qui fait le talent de l’ouvrage.

K.O. est un livre écrit dans l’urgence, ce qui se ressent tout au long de l’ouvrage. Ça cogne, ça prend aux tripes, c’est fort et puissant. Inventif et sans concession, le langage direct utilisé par l’auteur ne nous laisse que rarement respirer. On sort de ce livre de la même façon que l’on doit terminer un combat de boxe ! A savoir complètement rincé !

Alors n’hésitez pas, prenez le risque de vous laisser embarquer dans ce texte puissant et poignant écrit par un écorché vif au style particulièrement original. Laissez-vous emporter par son chaos qui vous laissera sûrement K.O.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Carnaval" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 25 octobre 2020 : Tous aux abris
- La Mare Aux Grenouilles #13
- 18 octobre 2020 : Le grand incendie
- 11 octobre 2020 : La Mare Aux Grenouilles
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=