Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce King Arthur
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  octobre 2018

Opéra baroque de Henry Purcell sous la direction de Frédérique Chauvet, mise en scène de Sybrand van der Werf, avec Marijje van Stralen, Elvire Beekhuizen, Oscar Verhaar, Mattijs Hoogendijk, Pieter Hendriks et l'Ensemble BarokOpera.

A l'origine, "King Arthur" d'Henry Purcell est un semi opéra, c'est-à-dire une œuvre où les parties chantées viennent commenter les parties parlées. Si on la joue dans son intégralité, elle dure plus de quatre heures.

John Dryden a écrit pour Purcell un livret racontant comment le roi Arthur va délivrer sa bien-aimée prisonnière du roi saxon Oswald. De ce fait héroïque, naîtra l'Angleterre unissant anglais et saxons.

Constatant que "King Arthur" est composée de tableaux indépendants, le metteur en scène Sybran van der Werf et sa troupe néerlandaise ont privilégié une narration resserrée, cohérente, avec en fil rouge, l'idée que les exploits du roi Arthur aboutissent à la constitution de l'Angleterre. Tranchant dans le texte, la version proposée, où paroles et chants se succèdent pour faire avancer l'histoire, permet de découvrir toute la drôlerie, voire la loufoquerie, de l'oeuvre.

Comme les cinq chanteurs alternent paroles en français et chants en anglais, cette version brillante, amusante sans chercher forcément le gag pour le gag, se suit sans être attiré machinalement par les sous-titres. On pourrait presque parler de proximité ou de connivence avec un public acquis par la maîtrise des chanteurs qu'ils doublent d'une grande aisance dans leur jeu.

Il faut dire qu'à l'image des Tg STAN, eux aussi issus des Flandres, les acteurs-chanteurs ne sont pas enfermés dans des costumes d'époque, mais puisent dans une malle de quoi être Arthur, Oswald, Merlin ou Emmeline.

Ils vont et viennent avec légèreté dans leurs trois conditions, celles d'acteur, de chanteur et d'individu en passe d'être l'un ou l'autre. Cela permet des petites fantaisies, une atmosphère joyeuse et un spectacle total avec des personnages qui, sans en abuser, peuvent venir utiliser la salle comme scène.

Les deux sopranos, blondes et malicieuses, Marijje van Stralen et Elvire Beekhuizen, tiennent la dragée haute aux trois héros. Le baryton Pieter Hendriks a le verbe sûr et fort, le contre-ténor Oscar Verhaar la voix enchanteresse et le ténor Mattijs Hoogendijk l'assurance garantie héroïque.

Et tout cela prend corps grâce à la musique d'Henry Purcell jouée avec l'évidence de la simplicité par l'Ensemble BarokOpera dirigé par celle qui en est à l'origine, Frédérique Chauvet. Fini le temps des "baroqueux" maniérés.

Ici, il ne s'agit pas de vanter des instruments d'époque, mais de montrer toute la modernité de la musique de Purcell et d'assurer le dialogue avec des chanteurs qui, également, ne cherchent pas à exagérer leurs effets vocaux.

Cette version de "King Arthur" convaincra les aficionados du genre comme ceux qui le découvriront et tous passeront un moment inoubliable au cœur d'un art d'un grand raffinement même quand on le traite sans un inutile esprit de sérieux.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 7 août 2022 : On prend la Route du Rock
- 31 juillet 2022 : petite édition estivale
- 24 juillet 2022 : restez au frais
- 17 juillet 2022 : PopIn Triste !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=