Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dilili à Paris
Michel Ocelot  octobre 2018

Réalisé par Michel Ocelot. France/Belgique/Allemagne. Animation. 1h35 (Sortie le 10 octobre 2018).

S'il était Japonais comme Hayao Miyazaki, Michel Ocelot serait "un Trésor National Vivant". Avec "Dilili à Paris", il a en tout cas rejoint le cercle très rare des réalisateurs de dessins animés qui s'adressent à tous les publics et ne cible pas particulièrement les jeunes enfants.

Et il le fait avec une malice de tous les instants. Ainsi, quand commence son film, on découvre une petite fille à la peau marron dans ce qui semble son village traditionnel. Ocelot ne referait-il pas là un remake de Kirikou, son emblématique héros déjà vu dans trois longs-métrages ?...

Et puis, mouvement de "caméra" : on s'aperçoit que Dilili est une des "actrices" de l'Expo Coloniale ! Une actrice bien particulière, tant son élocution est soignée... Et, en deux temps trois mouvements, grâce à Orel, un livreur opportunément spectateur de l'Expo, là voilà dans son triporteur à l'assaut du Paris de la Belle Epoque.

Partie dans un merveilleux décor de cartes postales à la rencontre de toutes les célébrités des années 1900 au sens large, puisque, dans le tourbillon de ses aventures, elle croisera Proust et Eiffel, Picasso, Colette et Sarah Bernhardt. En tout plus d'une centaine de personnages réels, que Michel Ocelot s'amuse à dessiner en prenant pour modèles leurs portraits les plus célèbres.

Dans "Dilili à Paris" de Michel Ocelot, Paris est vraiment une fête de chaque instant où tout est beau, des Palais aux toilettes des femmes, des rues aux automobiles et même aux égouts.

Mais il ne s'agit pas pour la petite fille lettrée et très polie d'une simple promenade touristique entrecoupée de la déclinaison d'une litanie de noms célèbres. Car le Paris dessinée d'Ocelot a aussi pour écho celui de Fantomas et d'Arsène Lupin...

En effet, une mystérieuse organisation sème la terreur dans la capitale : les "mâles-maîtres" et le sort qu'elle fait subir aux petites filles enlevées est plein de résonances modernes que Michel Ocelot sait traiter avec beaucoup de tact, ans avoir besoin de stigmatiser qui que ce soit.

Ainsi "Dilili à Paris" de Michel Ocelot renvoie aux atmosphères feuilletonesques de toutes ces années. On pense évidemment aussi à Louis Feuillade, même si - sauf erreur - Dilili ne croise ni Irma Vep ni Musidora.

Rythmé autant que raffiné, ce qui peut être considéré comme le chef-d'oeuvre de Michel Ocelot est une féérie de chaque instant, un plaisir des yeux qui fait aussi rire et sourire.

Son message humaniste n'est pas lénifiant et l'on remerciera Orel d'avoir pédalé à tout allure et parcouru Paris de part en part pour sauver Dilili des griffes des mâles-maîtres et pouvoir couler des jours heureux dans ce monde parisien idéal où les arts et les lettres sont constamment à l'honneur.

Sans exagérer, "Dilili à Paris" de Michel Ocelot est une splendeur.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=