Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Odyssée
Théâtre Montmartre-Galabru  (Paris)  octobre 2018

Seul en scène écrit et interprété par Camille Prioul dans une mise en scène conjointe avec Julie Macqueron.

Si l'on s'attend à un grand spectacle avec de nombreux personnages, des effets spéciaux, de la pyrotechnie, du bruit, de la fureur, on sera déçu car Camille Prioul est seul sur scène pour raconter "L'Odyssée"

. Si l'on s'attend à une nouvelle traduction des vers d'Homère, un spectacle austère qui respecte la scansion des aèdes et tous les épisodes du retour d'Ulysse vers Ithaque, on sera aussi déçu...

Mais si l'on aime voir un jeune acteur heureux d'être sur scène et capable de faire partager son bonheur, on sera d'emblée conquis par cette version sans temps morts résumant plutôt bien l'épopée du héros grec.

Sur un plateau vide, avec seulement un cube où il peut s'asseoir, Camille Prioul tient en haleine son public. Il interprète 27 personnages et le fait sans forcer le trait.

Qu'il soit le cyclope Polyphème ou Nausicaa, Télémaque, Ulysse lui-même ou l'un de ses compagnons, il ne s'agit pour lui de se transformer à chaque fois en caricature. Pas la peine pour lui de "jouer Actor's Studio". Dans l'accent, comme dans l'attitude, il sait rester dans la mesure et l'on suit avec plaisir son récit entrecoupé de changements de personnages.

Camille Prioul est un très bon conteur qui sait utiliser son corps et rendre expressif ce qu'il décrit. Pas besoin d'effets spéciaux, de créatures monstrueuses rendues suggestives en latex ou en carton pâte, il rend vivant son récit fantastique par la seule conviction de sa voix.

A un seul moment, il a recours à un accessoire : une guitare. Là encore, il emporte les suffrages de son auditoire. Son Ulysse nostalgique - on le serait à moins après deux décennies hors de son foyer - est aussi empreint d'émotions quand résonnent les accords de son instrument et qu'il se met à chanter que dans les autres moments de son spectacle.

On le répète : cette "Odyssée" minimaliste, concoctée par Camille Prioul avec l'aide efficace de Julie Macqueron, se suit avec d'autant plus de plaisir qu'aucun des épisodes qui se succèdent ne ressemble au précédent.

Désormais "L'Odyssée" de Camille Prioul comptera parmi les meilleures adaptations du texte d'Homère et l'acteur a devant lui de nombreuses représentations pour parvenir à une espèce de perfection qu'il n'est déjà pas loin d'atteindre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Les Faucheuses - Comédie Nation
Le petit résistant illustré - Théâtre Essaion
La Collection - Théâtre L'Etoile du Nord
Mon Olympe - Théâtre de Belleville
Hedda - Théâtre de Belleville
Correspondance avec la Mouette - Théâtre Les Déchargeurs
Roi du silence - Théâtre Les Déchargeurs
Dans les forêts de Sibérie - Théâtre Poche-Montparnasse
Ciel mon Paris ! - Théâtre Poche-Montparnasse
Ni couronne ni plaque - Théâtre de Belleville
Aime-moi - Théâtre de Belleville

• Edition du 2020-02-09 :
Macbeth - Théâtre Essaion
Faire semblant d'être normaux - Théâtre Les Déchargeurs
Un amour de jeunesse - Théâtre de la Renaissance
Eva Rami ! T'es Toi ! - Théâtre de la Huchette
Supervision - Théâtre 14
Félix Radu - Les mots s'improsent - Théâtre des Mathurins
Viel chante Barbara - Théâtre Essaion
Mots d'Elles... - Théâtre Essaion
LES SPECTACLES - Février 2020
A la recherche du temps perdu - Théâtre de la Contrescarpe
 

• Archives :
Huis Clos - Théâtre de l'Epée de Bois
Mamma, sono tanto felice... - Lavoir Moderne Parisien
Uncanny Valley - Centre Culturel Suisse
Slpendeur - Théâtre 71
Rien plus rien au monde - Théâtre de la Contrescarpe
C'est bizarre l'écriture - Théâtre Les Déchargeurs
Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ? - Théâtre du Petit Montparnasse
François Rabelais - Théâtre Essaion
Aimez moi - Théâtre Les Déchargeurs
Les Bains macabres - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Mudith Monroevitz - La Nouvelle Seine
Choses vues - Théâtre de Poche-Montparnasse
Marie des Poules, gouvernante chez George Sand - Théâtre du Petit Montparnasse
Olivia Moore - Egoïste - La Nouvelle Seine
La Lune en plein jour - Théâtre de la Huchette
Le Paradoxe sur le comédien - Théâtre La Croisée des Chemins - Belleville
Le hasard merveilleux - Théâtre de la Contrescarpe
Trop de jaune - Studio Hébertot
Attention Les Apaches ! - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Blønd and Blõnd and Blônd - Hømåj à la chønson française - Café de la Danse
Vive la Vie - Théâtre Gaité Montparnasse
Deux euros vingt - Théâtre Rive Gauche
Un Tramway nommé Désir - Théâtre La Scène Parisienne
Oh Maman ! - Théâtre La Scène Parisienne
Le Fantôme d'Aziyadé - Théâtre Le Lucernaire
Mon Isménie - Théâtre de Poche-Montparnasse
Norma Djinn - Théâtre Montmarte-Galabru
La Paix dans le monde - Manufacture des Abbesses
Le K - Théâtre Rive-Gauche
La Sextape de Darwin - Théâtre La Bruyèret
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6837)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=