Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Contr'un
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  novembre 2018

Monologue dramatique d'après le Discours de la servitude volontaire de La Boétie interprété par Charly Magonza dans une mise en scène de Charly Mongoza et Agathe Mortlecq.

A 16 ans, Etienne de La Boétie a écrit un des chefs d'oeuvre de la pensée française : "Le Discours de la Servitude volontaire", aussi appelé "Le Contr'un".

Pas la peine de dire que c'est grâce à son ami Montaigne que les quelques pages qui forment l'ouvrage de La Boétie, mort en pleine jeunesse, ont traversé les siècles.

C'est avec la flamme de celui qui vient transmettre de la beauté et de l'intelligence pures qu'arrive sur scène Charly Magonza. Lunettes cerclées de noir et tout de noir vêtu, c'est tout en conviction que ce jeune barbu à tête de prof de philo présente l'ouvrage qu'il tient en mains dans une édition sinon originale du moins bien ancienne.

Pour faciliter la tâche du profane qui n'aurait jamais entendu parler de ce penseur que d'aucuns affirment ancêtre de l'anarchie ou apôtre de toutes les subversions à venir contre les tyrannies de tous les temps, Charly Magonza a choisi une "traduction" du "Contr'un", celle de Séverine Auffret.

A l'entendre, elle n'a pas l'air plus mauvaise qu'une autre, même si elle ne remplacera pas la belle langue issue du 16ème siècle. C'est quand même dommage qu'on ne puisse pas entendre La Boétie dans son "vrai jus", tant les tournures de l'époque, même si elles compliquent le sens général du texte pour des accros aux smartphones, sont enchanteresses.

Tant pis et pareillement tant pis pour le manque de confiance des deux adaptateurs Charly Magonza et Agathe Mortelecq, qui cumulent aussi les fonctions de mise en scène. Oui tant pis s'ils ont préféré élagué dans un texte pourtant déjà court.

C'est ainsi que l'on restera sans conteste trop peu de temps (une quarantaine de minutes) avec "Le Discours de la servitude volontaire" alors qu'on aurait pu consacrer plusieurs heures à l'escalade de ce monument de la pensée.

Par dépit ou par raison, il faudra donc considérer finalement que l'intervention dynamique de Charly Magonza est la bonne solution pour donner au public quelques notions sur le chef d'oeuvre de La Boétie.

Car ce qu'il en tire est une excellente entrée en matière sur le "Contr'un" qui vaut bien tous les wiképias de la terre. Grâce à lui, et à son enthousiasme vulgarisateur, plus personne n'ignorera les formules magiques du jeune Rimbaud aquitain.

Cela vaut bien un petit lâcher de confettis ou des ampoules de toutes les couleurs que Charly Magonza manipule sans précaution, que de sortir du théâtre en répétant à l'envi : "Soyez résolus à ne plus servir et vous voilà libres"

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 7 août 2022 : On prend la Route du Rock
- 31 juillet 2022 : petite édition estivale
- 24 juillet 2022 : restez au frais
- 17 juillet 2022 : PopIn Triste !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=