Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Carmen & Lola
Arantxa Echevarría  novembre 2018

Réalisé par Arantxa Echevarría. Espagne. Drame. 1h42 (Sortie le 14 novembre 2018). Avec Rosy Rodriguez, Zaira Romero, Moreno Borj, Carolina Yuste, Rafaela León et Javier I. Bustamante.

Cette année, les films sur l'homosexualité féminine s'enchaînent. Mais aucun de ceux qu'on a vus ne peut être considéré comme un "film de plus" sur le sujet.

Après "Rafiki" de Wanuri Kahiu qui contait les heurs et les malheurs de deux jeunes filles nigérianes qui s'aimaient, voilà "Carmen & Lola" d'Arantxa Etchevarria qui s'intéresse à deux très jeunes gitanes qui découvrent leur penchant l'une pour l'autre.

Ce film, frais et coloré, plein de chaleur et de rires plus que de larmes, n'est pas un manifeste lesbien. Même si l'une est convaincue de son attirance pour les femmes, qui la pousse à tenter des petites annonces sur le web, l'autre est une parfaite petite beauté gitane qui souhaite se marier avec le jeune et beau macho de la communauté. Ce sont les circonstances qui vont les faire se rapprocher, des circonstances en forme de vrai coup de foudre.

Bien entendu, ce qui donne du relief à leur histoire, c'est que Carmen et Lola sont gitanes et qu'a priori, avec ses traditions, son code d'honneur, sa religiosité exacerbée, la famille gitane n'est pas l'endroit idéal pour des amours saphiques.

Tout en abordant l'épineuse question de l'homosexualité en milieu très hostile, "Carmen & Lola" d'Arantxa Etchevarria fera découvrir les gitans espagnols hors flamenco. Ici, les deux familles sont sédentarisées, comme la plupart des gitans hispaniques, et travaillent sur les marchés.

L'une fait commerce de fruits et légumes, l'autre est dans la brocante. Leur différence ethnique ne se mesure en fait que par leur endogamie et s'exprime lors de grandes fêtes où l'on se fiance ou l'on se marie.

Totalement immergé dans le monde des gitans, le film d'Arantxa Etcheverria réussit à rendre crédible des acteurs tous amateurs à l'exception de Carolina Yuste, vue récemment dans "Quien te cantara" de Carlos Vermut.

Non seulement ils font "vrai", mais en plus ils s'emparent de cette histoire avec une grande justesse. Evidemment, on suppose qu'ils n'ont pas beaucoup à se forcer quand la situation vire au mélo. Mais "Carmen & Lola", avec sa fin qui pourra rappeler celle des "Quatre cents coups", ne veut ni exagérer ni dramatiser.

Les deux jeunes filles sont belles et déterminées et feront fi des traditions qu'elles ont pourtant intégré pendant toute leur enfance.

Il faut que Carmen revête sa tenue de princesse gitane, celle dont elle a dû rêver à chaque fois qu'elle assistait à pareille cérémonie, pour qu'elle se réveille à la réalité... Après la fête, elle n'aura pour destin que celui de mère et d'épouse d'un beau prince pas forcément monogame...

"Carmen & Lola" d'Arantxa Etchevarria annonce d'autres temps même pour les gitans sous le ciel tout bleu de l'Espagne. On veut bien croire que la logique communautaire n'aura pas raison des beaux sourires des deux jeunes filles.

C'est loin d'être gagné puisque depuis ce tournage les deux néo-actrices Zaira Romero et Rosy Rodriguez subissent un certain ostracisme de la part des leurs. On espère qu'elles sauront s'en sortir indemnes comme leurs personnages et on souhaite ardemment les revoir sur un écran tant elles rayonnent en Carmen et en Lola.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 3 mai 2020 : Déconfi...ture

On sera déconfiné le 11 mai, mais en fait non, et surtout pas en ce qui concerne la culture. Soyons patients ... En attendant, on organise des concerts sur Twitch.TV, suivez la chaine. Et on continue bien sûr de vous proposer de quoi vous réjouir chaque semaine.

Du côté de la musique :

"Les saisons volatiles" de Babx
"Stray" de Bambara
"Love songs" de Batist & the 73' à découvrir en concert live le 5 mai à 19h30 ici
"Content" de Miro Shot
"Invisible" de Benoit Bourgeois
"La traversée" de Bertand Betsch
"Danzas" de Cuareim Quartet & Natasha Rogers
et toujours :
"Fetch the bolt cutters" de Fiona Apple
Rencontre avec Fabien Martin, autour de "aMour(s)" son nouvel album. Il nous accueilli dans son studio pour 4 titres live à découvrir ici
"Féloche and the mandolin' orchestra" de Féloche
"Highlines" de Foehn Trio
"d'Indy - Dupuy : sonates" de Gaetane Prouvost & Eliane Reyes
"Grand palladium" de Grand Palladium
"Le live des 20 ans" des Tit' Nassels
Maghreb K7 Club Synth Rai, Chaoui & Staifi 1985, 1997
"The headshakers" de The Headshakers
"Tableau d'enfance" de Tristan Pfaff

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

du théâtre contemporain avec :
"Providence" en vidéo
"Démons" en vidéo
"Mon cœur" en vidéo
"Savoir Vivre"
des comédies :
"Nuit d'ivresse"
"Panique au Ministère"
"Modele déposé"
du côté des humoristes :
"Elles s'aiment depuis 20 ans"
"Chevallier et Laspalès - La rentrée des sketches"
au theatre ce soir :
"Attends-moi pour commencer"
"Les portes claquent"
des classiques recontextualisés :
"Arlequin, serviteur de deux maîtres"
"Le Tartuffe"
du théâtre musical avec "La Grande petite Mireille"
l'édition 2020 du "Cabaret décadent" du Cirque électrique en 4 séquences : seq 1 - seq 2 - seq 3 - seq 4
aller à l'Opéra avec :
"La Nonne sanglante"
de Gounod revue par David Bobée
"Les Noces de Figaro" de Mozart dans leur siècle par le cinéaste américain James Gray
et finir avec une curiosité musicale : "Les Demoiselles de Rochefort"

Expositions :

voir ou revoir l'exposition "La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol en vidéo
des visites commentées par les commissaires :
"Le Mystère Le Nain" au Musée du Louvre-Lens
et "Raphaël à Chantilly - Le maître et ses élèves" au Château de Chantilly
parcourir l'Hexagone avec la visite de la maison de Claude Monet à Giverny et le parcours des collections de la Cité de la dentelle et de la mode de Calais
partir ensuite pour l'Europe en Suisse avec la Fondation Beyeler et en Grèce à l'Acropolis Museum
puis s'envoler pour Tokyo au National Museum of Western Art de Tokyo et en Inde à la National Gallery of Modern Art de Delhi
enfin revenir à Paris pour finir en musique avec l'exposition "Du Vinyle à l'Internet – Mille façons d'écouter la musique" au Musée de la Sacem

Cinéma at home avec :

voir ou revoir en streaming :
de l'émotion avec "Un été magique" de Rob Reiner
de la science-fiction avec "Dune" de David Lynch
du peplum avec "L'Egyptien" de Michael Curtiz
du drame avec :
"Jonas" de Christophe Charrier
une comédie moderne avec "La Belle noiseuse" de Jacques Rivette
au Ciné Club :
"Mes Petites Amoureuses" de Jean Eustache
"Mon oncle" de Jacques Tati
une rareté les minutes sauvegardées de "My Best Friend's Birthday" de Quentin Tarantino son premier long métrage
et le documentaire de "Kubrick par Kubrick" de Gregory Monro

Lecture avec :

"PLS" de Joanne Richoux
"Le nouveau western" de Marc Fernandez
"La femme révélée" de Gaëlle Nohant
et toujours :
"Le coeur de l'Angleterre" de Jonathan Coe
"Mauthausen" de Iakovos Kambanéllis
"Papa" de Régis Jauffret
"Le sourire du scorpion" de Patrice Gain
"Une machine comme moi" de Ian McEwan

Froggeek's Delight :

Suivez la chaine Twitch de Froggy's Delight pour des lives Jeux vidéos tout au long de la semaine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 5 juillet 2020 : Un avant goût de vacances
- La Mare Aux Grenouilles #05
- 28 juin 2020 : Nouvelle Vague ?
- 21 juin 2020 : la Fête de la Musique Sanson
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=