Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Carmen & Lola
Arantxa Echevarría  novembre 2018

Réalisé par Arantxa Echevarría. Espagne. Drame. 1h42 (Sortie le 14 novembre 2018). Avec Rosy Rodriguez, Zaira Romero, Moreno Borj, Carolina Yuste, Rafaela León et Javier I. Bustamante.

Cette année, les films sur l'homosexualité féminine s'enchaînent. Mais aucun de ceux qu'on a vus ne peut être considéré comme un "film de plus" sur le sujet.

Après "Rafiki" de Wanuri Kahiu qui contait les heurs et les malheurs de deux jeunes filles nigérianes qui s'aimaient, voilà "Carmen & Lola" d'Arantxa Etchevarria qui s'intéresse à deux très jeunes gitanes qui découvrent leur penchant l'une pour l'autre.

Ce film, frais et coloré, plein de chaleur et de rires plus que de larmes, n'est pas un manifeste lesbien. Même si l'une est convaincue de son attirance pour les femmes, qui la pousse à tenter des petites annonces sur le web, l'autre est une parfaite petite beauté gitane qui souhaite se marier avec le jeune et beau macho de la communauté. Ce sont les circonstances qui vont les faire se rapprocher, des circonstances en forme de vrai coup de foudre.

Bien entendu, ce qui donne du relief à leur histoire, c'est que Carmen et Lola sont gitanes et qu'a priori, avec ses traditions, son code d'honneur, sa religiosité exacerbée, la famille gitane n'est pas l'endroit idéal pour des amours saphiques.

Tout en abordant l'épineuse question de l'homosexualité en milieu très hostile, "Carmen & Lola" d'Arantxa Etchevarria fera découvrir les gitans espagnols hors flamenco. Ici, les deux familles sont sédentarisées, comme la plupart des gitans hispaniques, et travaillent sur les marchés.

L'une fait commerce de fruits et légumes, l'autre est dans la brocante. Leur différence ethnique ne se mesure en fait que par leur endogamie et s'exprime lors de grandes fêtes où l'on se fiance ou l'on se marie.

Totalement immergé dans le monde des gitans, le film d'Arantxa Etcheverria réussit à rendre crédible des acteurs tous amateurs à l'exception de Carolina Yuste, vue récemment dans "Quien te cantara" de Carlos Vermut.

Non seulement ils font "vrai", mais en plus ils s'emparent de cette histoire avec une grande justesse. Evidemment, on suppose qu'ils n'ont pas beaucoup à se forcer quand la situation vire au mélo. Mais "Carmen & Lola", avec sa fin qui pourra rappeler celle des "Quatre cents coups", ne veut ni exagérer ni dramatiser.

Les deux jeunes filles sont belles et déterminées et feront fi des traditions qu'elles ont pourtant intégré pendant toute leur enfance.

Il faut que Carmen revête sa tenue de princesse gitane, celle dont elle a dû rêver à chaque fois qu'elle assistait à pareille cérémonie, pour qu'elle se réveille à la réalité... Après la fête, elle n'aura pour destin que celui de mère et d'épouse d'un beau prince pas forcément monogame...

"Carmen & Lola" d'Arantxa Etchevarria annonce d'autres temps même pour les gitans sous le ciel tout bleu de l'Espagne. On veut bien croire que la logique communautaire n'aura pas raison des beaux sourires des deux jeunes filles.

C'est loin d'être gagné puisque depuis ce tournage les deux néo-actrices Zaira Romero et Rosy Rodriguez subissent un certain ostracisme de la part des leurs. On espère qu'elles sauront s'en sortir indemnes comme leurs personnages et on souhaite ardemment les revoir sur un écran tant elles rayonnent en Carmen et en Lola.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-10-02 :
Les Mystères de Barcelone - Lluis Danès

• Edition du 2022-09-25 :
L'Ombre de Goya - José Luis Lopez-Linares

• Edition du 2022-09-18 :
Coup de Théâtre - Tom George
 

• Archives :
107 mothers - Peter Kerekes   
Plan 75 - Chie Hayakawa
Rodéo - Lola Quivoron
My Name is Gulpilil - Molly Reynolds   
Costa Brava, Lebanon - Mounia Aki  
Des filles pour l'armée - Valerio Zurlini  
Occhiali neri - Dario Argento   
Peter von Kant - François Ozon   
The Sadness - Rob Jabbaz  
L'Esprit sacré - Chema García Ibarra
Todos os Mortos - Caetano Gotardo et Marco Dutra
Jungle rouge - Juan José Lozano et Zoltan Horvath   
Swing - Tony Gatlif    
All eyes off me - Hadas Ben Aroya  
Les Femmes des autres - Damiano Damiani   
Maître Contout - Mémoire de la Guyane - Xavier Gayan   
Années20 - Elisabeth Vogler   
Et je l'aime à la fureur - André Bonzel   
Un vrai crime d'amour - Luigi Comencini   
Employé-Patron - Manuel Nieto Zas   
The Batman - Matt Reeves
Azuro - Matthieu Rozé  
La vie de famille - Jacques doillon
Deux sous d'espoir - Renato Castellani  
Crush - Luis Prieto   
Tropique de la violence - Manuel Schapira    
L'Empire du silence - Thierry Michel   
Ma nuit - Antoinette Boulat   
Rien à foutre - Emmanuel Marre et Julie Lecoustre    
Ali & Ava - Clio Barnard   
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1637)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (3)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=