Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Franz Ferdinand
You Could Have It So Much Better  (Domino / PIAS)  octobre 2005

Tout d'abord pardon. Pardon à Alex Kapranos et aux trois autres membres de Franz Ferdinand

J'ai passé l'année dernière à casser du sucre sur le dos de votre groupe. Je me faisais une joie indicible à fanfaronner à tout va le manque d'estime que j'avais envers votre groupe, à défendre bec et ongles ma position d'"anti- Franz Ferdinand".

Tout, pendant l'an un de votre règne ne faisait que confirmer mes positions : votre groupe, sorti de nulle part et affublé de ce sobriquet historique "bourgeois bohêmement » correct, qui se met à cartonner partout. Votre look de minets insipides sponsorisés par le maître es bon goût du moment, Heidi Slimane, Directeur artistique de Dior, l'engouement immodéré du poudré Karl Lagerfeld pour vos mélodies.

Bref pour moi vous n'étiez qu'un énième groupe fantoche propulsé hérauts du renouveau du rock, j'étais même à deux doigts d'envoyer une missive à mon label préféré, Domino pour lui demander des explications. Comment le label qui avait hébergé mes héros d'adolescence, Pavement, Sebadoh, Silver Jews, Hood et j'en passe des meilleurs avait pu intégrer de tels branquignols ?

Et puis un samedi d'octobre, au cours d'un passage peu convaincu chez mon disquaire briochin (de Saint Brieuc, Côtes d'Armor), je me suis trouvé bien penaud. Alors que je déambulais dans les rayons, un disque furieusement addictif, aux mélodies finaudes et à la qualité de composition classieuse se diffusait dans le magasin.

Alors que je m'apprêtais à écouter l'excellent album de The American Analogue Set, je me risque à demander au disquaire ce qui passait… "Le nouveau Franz Ferdinand", me lance-t-il… Inutile de vous dire que je me suis retrouvé comme deux ronds de flan…

J'ai donc appelé le boss illico afin de récupérer l'objet du délit, en l'occurrence le deuxième album de Franz Ferdinand, You Could Have It Much Better. Autant être clair d'emblée, Kapranos et son équipe passent fastoche la barre du réputé fatidique deuxième album…

Dès "The Fallen", on retrouve les écossais en grande forme. Certes, on reconnaît immédiatement l'esthétique sonore, mais c'est une particularité qui différencie souvent les bons groupes des autres. Le premier single du groupe, Do You Want To, carton annoncé, en témoigne. "Evil And Heathen" est un morceau endiablé, avec un riff limite rockabily irrésistible… Les rythmiques post punk sont encore à l'honneur, comme sur "Well That Was Easy"…

D'ailleurs, ça en devient énervant, tant les quatre écossais semblent à l'aise pour torcher d'impeccables chansons pop diablement fédératrices… Idem sur "I'm Your Villain", même si les quatre compères ressortent un peu les riffs du mondialement connu "Take Me Out".

Visiblement à l'aise dans tous les genres, les Franz taquine le disco avec brio sur le mal nommé Outsiders… Une incroyable démonstration de la versatilité du quatuor est encore une fois déballée à nos oreilles avec l'incroyable "Eleanor Put Your Boots On", en venant narguer ce bon vieux Paulo Mac Cartney dans son propre jardin…

Don't Believe the Hype… Ben parfois il faut…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Franz Ferdinand
Franz Ferdinand parmi une sélection de singles (juin 2006)
La chronique de l'album Tonight : de Franz Ferdinand
La chronique de l'album Always Ascending de Franz Ferdinand
Franz Ferdinand en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Franz Ferdinand en concert au Festival International de Benicassim 2006 (samedi)
Franz Ferdinand en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
Franz Ferdinand en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Franz Ferdinand en concert à L'Aéronef (16 mars 2009)
Franz Ferdinand en concert à l'Olympia (17 mars 2009)
Franz Ferdinand en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Franz Ferdinand en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Franz Ferdinand en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Franz Ferdinand en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009) - 2ème
Franz Ferdinand en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Dimanche
Franz Ferdinand en concert au Festival Rock en Seine 2013 (vendredi 23 août 2013)
Franz Ferdinand en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - Samedi
Franz Ferdinand en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Vendredi
Franz Ferdinand en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Samedi 26 août
Franz Ferdinand en concert à Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019)
Franz Ferdinand en concert à Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019) Vendredi 14 juin
La vidéo de DVD par Franz Ferdinand
La conférence de presse de Franz Ferdinand (24 avril 2004)

En savoir plus :

Le site officiel de Franz Ferdinand


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 2 août 2020 : Une petite pause s'impose
- La Mare Aux Grenouilles #08
- 26 juillet 2020 : Que le spectacle (re)commence
- 19 juillet 2020 : Un air de vacances
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=