Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Portrait de Ludmilla en Nina Simone
Espace Cardin  (Paris)  janvier 2019

Portrait chanté conçu et mis en scène par David Lescot, avec Ludmilla Dabo et David Lescot.

Inscrit dans le cadre de la série des Portraits d'acteurs initiés par la Comédie de Caen comme un regard sur une figure majeure contemporaine, et élaborés par ses artistes associés, et en résonance avec le spectacle "Harlem Quartet*" mis en scène par sa co-directrice Elise Vigier, le "Portrait de Ludmilla en Nina Simone" conçu et mis en scène par David Lescot se singularise à plusieurs titres.

D'une part, portrait qualifié de "portrait chanté" car instillé de titres de la chanteuse noire américaine, il ressort davantage au portrait politique qu'au biopic classique. En effet, il met l'accent sur la participation active de celle-ci au Mouvement des Droits Civiques des années 50-60 mettant fin légalement à la ségrégation raciale dont elle avait été victime lors de son "échec" à un concours qui brise son rêve de devenir la première pianiste classique noire.

En second lieu, par son titre axé sur le prénom de la comédienne-chanteuse Ludmilla Dabo, David Lescot précisant que "le modèle se confond avec son sujet, et donc portrait chanté de Ludmilla Dabo en Nina" et qui met en perspective le propos avec la situation contemporaine, à savoir si la ségrégation raciale sévit encore en termes de discrimination négative ou positive.

Car ce sujet interpelle particulièrement Ludmilla Dabo, d'origine sénégalo-camerounaise qui, notamment, et cela est rapporté dans le spectacle, a, au cours de sa formation, monté un spectacle sur Nina Simone sous cette focale qui a secoué le landernau du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique.

Enfin, David Lescot a construit un spectacle en forme d'entretien libre pour sortir Nina Simone de la pétrification de la légende ainsi que de l'anecdotisme pour lui donner la parole, de vive voix ou par le chant.

Sur scène, outre les inserts de sa militance pour la diversité, Ludmilla Dabo, déjà remarquée dans le spectacle précité comme dans "La Mégère apprivoisée*" et en solo dans "Jaz*", campe Nina Simone de manière puissante.

De plus, ses qualités vocales lui permettent de reprendre aisément à son compte les standards de la diva de la soul accompagnée par David Lescot à la guitare, et non au piano, ce qui leur donne une sonorité singulière.

A la faveur de ce double portrait en miroir, un bel hommage à la femme et à la chanteuse d'hier et à celle d'aujourd'hui.

 
* les chroniques de :
"Harlem quartet"
"La Mégère apprivoisée"
"Jaz"

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-09 :
35 ème édition du Festival Humour et Eau Salée - Du 1er au 7 août 2020
 

• Archives :
Une Reine en exil - Théâtre Le Verbe Fou
Requiem pour un louis d'or -  Théâtre Le verbe Fou
Ultra-Girl contre Schopenhauer - Théâtre 14
Une goutte d'eau dans un nuage - Théâtre 14
Etienne A. - Théâtre 14
L’Ordre du jour - Théâtre 14
Littoral - Théâtre de la Colline
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6900)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=