Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La procession infinie
Diego Trelles Paz  (Editions Buchet-Chastel)  janvier 2019

Direction le Pérou et la littérature sud-américaine avec la lecture d’un livre qui vient de sortir aux éditions Buchet-Chastel, écrit par Diego Trelles Paz. Diego Trelles Paz est né à Lima à la fin des années 70. Il est journaliste, critique de cinéma et de musique, écrivain, scénariste et universitaire. Il vit aujourd’hui à Paris et parle le français. Il est déjà l’auteur de deux romans publiés chez Buchet-Chastel et de recueil de contes et anthologies qui ont connu un grand succès en Amérique Latine. La procession infinie est son troisième roman, il a été finaliste du prestigieux prix Herralde.

Le roman se déroule au Pérou autour de deux personnages qui se retrouvent à Lima. Ces deux amis, Francisco et Diego ne se sont pas vus depuis dix ans, depuis qu’ils ont quitté le Pérou. Diego est parti pour Paris, où il tente de se faire un nom en tant que romancier quand Francisco est parti pour Londres. Les deux sont partis pour fuir le quotidien de leur pays natal, embarqué dans une violence teintée d’incertitudes et de corruption galopante.

Le récit de leurs souvenirs les ramène à cet été passé en Europe, à Berlin, quand un évènement traumatisant survint, incluant les deux amis, une prostituée et une bande de délinquants, sans que Diego ne comprenne réellement ce qui se joue. Dans la foulée, Francisco disparaît.

Diego va alors vouloir découvrir la vérité autour de cet épisode en allant à la rencontre de celle qui connaît sûrement la vérité, une certaine Cayetana, dont il va tenter de comprendre le destin énigmatique, de son appartenance au sentier lumineux jusqu’à sa fuite quelques années plus tard pour Paris.

Vous l’avez donc compris, l’ouvrage que nous propose Diego Trelles Paz est un roman polyphonique qui traite de l’amitié et de l’amour dans un pays, le Pérou, où les blessures de l’histoire restent à vif. Il nous fait découvrir l’histoire politique de son pays au travers de l’itinéraire et de la vie de ses personnages, un Pérou où la corruption régna pendant bien longtemps, bercé par un système politique, une dictature, pourri jusqu’à l’os.

Si l’auteur maîtrise parfaitement la forme du roman choral, il n’en reste pas moins que son ouvrage s’avère néanmoins être d’une lecture assez exigeante pour ne pas perdre le fil autour des narrateurs multiples qui s’expriment sur des périodes différentes. Une connaissance particulière concernant ce que fut le sentier lumineux dans ce pays se révèle aussi être conseillé pour mieux apprécier l’ouvrage. Une fois cela acquis, La procession infinie devient un ouvrage riche et original sur un pays dont on ne parle pas beaucoup.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Diego Trelles Paz


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=