Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vive la fête
La Maroquinerie  (Paris)  24 octobre 2005

Serrés les uns contre les autres dans une Maroquinerie pleine à craquer, les membres du public attendent impatiemment l'entrée en scène du groupe belge au nom évocateur : Vive la Fête. Sur une symphonie de Strauss, "Le Beau Danube Bleu", l'arrivée des musiciens provoque l'acclamation d'un auditoire déjà surexcité. Et il y a de quoi.

Où que se produise le groupe flamand, il déchaîne les foules. Jamais mélange des genres n'aura été aussi festif et rassemblé public aussi éclectique qu'amateurs de rock, d'électro et de clubbers.

Et pour cause, Vive la Fête c'est ça, un mix détonant de kitch-pop (selon leurs propres termes), de rock, d'électro, de new wave, et de dance.

Le tout mené par une chanteuse aussi charismatique que belle, une voix à la Lio dans un corps de Barbie platine, mini-short, collants résille et décolleté sexy, et un guitariste hirsute, longs cheveux bruns, les yeux bandés de noir qui n'est pas sans rappeler les rockers de Kiss.

Les leaders ce sont eux, Els Pynoo, formation mannequin, et Danny Mommens, ancien bassiste brillant de dEUS, qui s'adonne ici avec autant de succès à la guitare.

Accompagnés de Ben Brunin à la basse, Matthias Standaert à la batterie et Marc Requilé au clavier, les yeux avec un faux bandage noir, tout comme quelques aficionados du public.

Le groupe commence par deux morceaux déjà bien rôdés de leur précédent opus, Nuit Blanche.

Quand Danny prend le micro sur "Mon Dieu", on pense à un sketch des Inconnus tant sa voix, rythmée par les cris de rut de la chanteuse, semble parodique. La lumière, stromboscopique, alterne entre rouge, bleu, orange, tandis que le public s'enflamme.

L'énergie est bien là, autant sur scène que dans la salle. "C'est le troisième ou le quatrième fois que je suis ici et j'aime bien !", tente Els avec son accent flamand.

Ce soir, leur dernier album Grand Prix est bien sûr à l'honneur : "Hot Shot", "Sabrina", "Machine Sublime", "La Vérité", "Petite Putain", "Liberté", "2005". Les rifs de guitare rock alliés au son eighties du synthé fonctionnent à merveille : les bras se lèvent, même les plus timides se laissent aller à danser. On apprécie également la complicité des musiciens. Si l'alchimie réussit, c'est aussi grâce à ça.

Tantôt égérie porno-chic, danseuse du Lido, ou poupée Barbie, la chanteuse reste féline et toujours aussi classe. Quand elle quitte la scène après Noir Désir, c'est pour laisser place au rock, au vrai.

Comme à l'accoutumée, Danny invite une spectatrice à prendre sa guitare, et un fan, qu'on aurait pu confondre avec un membre du groupe, à s'éclater avec le micro, tandis que lui s'empare du saxo.

Ça sent la fin mais non. Un bref rappel et le groupe est de retour pour "Tokyo", seul morceau de République Populaire, 2005, et les célèbres reprises de Lio et de Plastic Bertrand, "Banana Split" et "Ça plane pour moi" version déjantée de Vive la Fête.

Il faut bien le reconnaître, Vive la Fête , c'est léger, voire naïf, certes un brin répétitif, mais qu'est-ce que ça fait du bien !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Vive la fête en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (vendredi)
Vive la fête en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Vive la fête en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Vive la fête en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Vive la fête en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Vive la fête en concert au Festival Europavox 2007
Vive la fête en concert au Festival International Benicàssim 2008
Vive la fête en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
La conférence de presse de Vive la fête (14 août 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Vive la fête

Crédits photos : Laurent (Plus de photos sur Taste of Indie)


MarieG         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=