Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Savannah Bay
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  février 2019

Comédie dramatique de Marguerite Duras, mise en scène de Chistophe Thiry, avec Michèle Simonnet et Anne Frèches accompagnées par le musicien Renan Richard-Kobel.

La singularité de la langue durassienne, et particulièrement appliquée au théâtre, représente un challenge autant pour le metteur en scène que pour les comédiens.

La poésie des mots et la puissance des émotions qui lient les deux personnages de Madeleine (Michèle Simonnet) et la jeune femme, sa petite fille (Anne Frèches) sont incarnées dans cette nouvelle mise en scène avec une pertinence certaine.

Le plateau est presque nu au début de la représentation hors une servante, l'accessoire de théâtre lumineux. Puis, Anne Frèches et le musicien Renan Richard-Kobel installent côté cour et jardin quelques tabourets sur lesquels sont disposés des instruments miniatures, xylophones, piano en bois, clavier à piles.

Cette dimension enfantine et la musique - qui émane de ces instruments et accompagne la pièce - devenant un de ses personnages, accentuent la douceur comme la force de scènes spécifiques de "Savannah Bay".

Le travail de mémoire que la jeune femme tente avec sa grand-mère au long de la pièce transporte le spectateur en Indochine, dans un temps reculé. L’absence quasi-total de décor ne dessert en rien cette projection tant celle-ci est vivante dans l’interprétation des deux comédiennes. Elles voient les paysages, la mer, les forêts, et leur intensité permet un éveil de l’imaginaire du spectateur.

Au-delà du thème du souvenir, la quête d’identité et la nécessité de connaître ses racines sont au cœur de cette pièce où se mêlent musique, récits poétiques, chant et répliques théâtrales. Le théâtre lui-même fait partie intégrante de "Savannah Bay" par le biais des souvenirs de Madeleine, grande actrice dans le passé. Ce théâtre, elle l’évoque autant avec sa petite fille que directement en adresse au public, brisant le quatrième mur.

Anne Frèches maîtrise la mélodie attachée à l'écriture de Marguerite Duras et permet, par la qualité de sa diction, la compréhension d’une narration dans laquelle les alternances spatio-temporelles et thématiques peuvent déconcerter l'auditoire.

Par le lien que les deux comédiennes incarnent et entretiennent sur scène, dans une poignante sincérité et la beauté de la mise en scène de Christophe Thiry dans sa subtile simplicité de jeux de lumières, décor et musique, "Savannah Bay" constitue un moment d’émotions pures.

 

J. Wattel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=