Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Requiem
Tony Cavanaugh  (Sonatine Editions)  février 2019

On a coutume de penser que la notoriété d’un auteur arrive lorsque celui-ci n’est plus comparé à des auteurs connus et quand c’est son tour de voir de nouveaux auteurs être comparés à lui. C’est ce qui arrive aujourd’hui à Tony Cavanaugh, considéré comme le Michael Connelly australien, qui voit de jeunes auteurs se comparer à lui.

Tony Cavanaugh est romancier, scénariste et producteur. Il vit à Melbourne. Après L’affaire Isobel Vine (2017) puis La Promesse (2018), il revient avec son troisième roman publié chez Sonatine, Requiem. Avec ce nouveau thriller encore plus sombre, il confirme son talent et sa place de maître absolu du genre.

Quelques mots prononcés dans la panique au téléphone :  "Darian, il faut que tu viennes. Tu es le seul à pouvoir nous aider. Il y a tant de corps !"… puis plus rien. L’appel vient d’Ida, une jeune fille que Darian Richards, ex-flic des homicides de Melbourne, a sauvée quelques mois plus tôt d’une sale affaire. Si Richards refuse de reprendre un métier trop éprouvant pour ceux qui, comme lui, prennent les choses trop à cœur, il ne peut pas laisser Ida sans réponse. Son appel de détresse ayant été localisé, Darian gagne la Gold Coast, région des plages d’Australie, où les étudiants se retrouvent pour fêter la fin de leurs examens. Il est alors loin de se douter que la disparition d’Ida n’est presque qu’un détail dans une enquête qui va bientôt se transformer en véritable cauchemar.

C’est donc avec un immense plaisir que nous retrouvons l’inspecteur atypique Darian Richards déjà présent dans les deux ouvrages précédents mais aussi Ida qui faisait partie des jeunes filles sauvées par l’inspecteur dans La Promesse. Comme toujours ses recherches et son enquête auront tendance à s’éloigner des conventions. Richards a sa propre façon de faire et n’étant plus officiellement flic, il ne regarde pas vraiment les règles.

Changement de décor par contre, place aux belles plages, et d’ambiance aussi, celle des fêtes étudiantes post-examen. Ida a disparu (de nouveau), un flic s’est fait tué et les cadavres s’accumulent autour de l’inspecteur après son arrivée.

Le livre est construit autour de chapitres courts qui alternent les points de vue du flic et de l’assassin. C’est bien là l’originalité de l’ouvrage. L’assassin nous parle au travers des chapitres et du coup, l’intrigue ne tourne pas autour de qui est l’assassin mais au tour du comment va-t-il se faire attraper. On voit alors au fil des pages l’enquêteur se rapprocher, petit à petit du coupable.

Les thématiques abordées sont noires, c’est devenu une spécialité de l’auteur, elles tournent autour du trafic de femmes, de prostitution et de corruption. La petite bande de Darian est sollicité pour lui permettre de résoudre son enquête : l’un, Casey, lui est précieux de par ses nombreux contacts, l’autre, Isoceles, doué en informatique lui permettra de s’aventurer dans les méandres du dark web utilisé par les responsables de tous ces meurtres.

Une fois encore, l’écriture percutante de l’auteur fait mouche et nous entraîne dans un dédale de rebondissements et de coups de théâtre qui entretiennent un suspense bien construit jusqu’à la fin de l’ouvrage.

C’est donc encore une sacrée aventure que nous offre cet auteur australien, avec en toile de fond les paysages de ses terres natales. Requiem confirme le talent de Tony Cavanaugh qui aime nous embarquer dans ses ambiances angoissantes et nous tenir en haleine dès les premières pages.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "La promesse" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Tony Cavanaugh
Le Facebook de Tony Cavanaugh


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent
- 02 juin 2024 : En attendant l'été
- 26 mai 2024 : On prépare le summer brain
- 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=