Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Seule à mon mariage
Marta Bergman  avril 2019

Réalisé par Marta Bergman. Belgique. Drame. 2h01 (Sortie le avril 2019). Avec Alina Serban, Tom Vermeir, Rebeca Anghel, Marian Samu, Viorica Tudor, Johan Leysen, Karin Tanghe, Jonas Bloquet et Mitika Samu.

S'il n'y avait rien d'autre de notable qu'elle dans "Seule à mon mariage" de Marta Bergman, la présence lumineuse d'Alina Serban dans le rôle de Pamela suffirait à conseiller ce film belgo-roumain.

Mais Marta Bergman, documentariste qui passe ici à sa première fiction et qui connaît bien la communauté rom, sait rendre vraie la vie de ses personnages, réussit à planter le décor de leur existence aléatoire avec de petits détails et sans sombrer dans le pathos pour décrire leur misère noire.

Mieux, elle parvient à rendre crédible le basculement de Pamela dans la belgitude moyenne et la résolution de l'histoire de cette jeune rom qui se rêvait femme d'intérieur occidentale, est logique, évidente et dénuée du moindre jugement de valeur.

Pamela, toute jeune femme, et déjà maman, vit avec sa grand-mère et sa fille au fin fond d'une banlieue rurale d'une ville roumaine.

Elle investit ses maigres économies dans un site de rencontres dans le but de refaire sa vie passablement sans perspectives en se mariant à un Européen en mal d'amour. Elle jette toutes ses forces morales et intellectuelles dans cette aventure et, miracle, elle "séduit" un Belge bien sous tous rapports.

Quittant mère et fille, elle se retrouve aux côtés de Bruno, un grand gaillard pas loin de la quarantaine et qui n'a pas su couper vraiment le cordon ombilical avec papa et maman.

Toute la seconde partie de "Seule à mon mariage" de Marta Bergman est l'histoire d'une "sauvageonne" qui découvre la réalité du mode de vie post-industriel dans les villes de grande solitude de l'Union européenne.

Alina Serban, actrice instinctive, capable de passer en quelques secondes de l'hystérie à la mélancolie, compose une inoubliable Pamela, qui laisse sa fille sans se retourner, sans savoir ce qu'elle va devenir.

Face à elle, Bruno, son "promis", est joué par l'excellent Tom Vermeir, tout en nuances dans ce rôle de garçon souriant et bonace. Viorica Tudor, la grand-mère, est formidable en vieille chanteuse mal embouchée et déclinante qui s'occupe d'une petite-fille qu'elle feignait de ne pas aimer.

Dans une Roumanie plus vraie que nature, océan de pauvreté impensable, on sent un élan de vie qui fait défaut à l'autre Europe, celle qui prépare le mariage de Bruno et de Pamela, avec écran plat géant comme symbole d'une vie morne.

Qu'on ne s'y trompe pas, "Seule à mon mariage" de Marta Bergman n'est pas un film manichéen. Chacun y a ses raisons, traîne derrière lui un passé immémorial dont on ne sort pas comme ça. Il ne suffit pas d'un clic d'ordinateur et d'une conversation par "Skype" pour que les différences s'effacent et qu'un conte de fée s'enclenche.

Pourtant, il y a des erreurs qui rendent forts et des départs qui scellent un destin. Pamela est en marche vers le sien. Elle l'a choisi. Et, au final, Il y a peut-être enfin de l'amour dans ce qui ressemble de loin à de la simple fatalité "classique".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie
- 11 février 2024 : A la saint valentin, offre toi un truc bien
- 4 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?
- 28 janvier 2024 : Adieu galettes, bonjour les crêpes
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=