Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vindicta
Cédric Sire  (Editions Métropolis)  mars 2019

Il n’y a pas que les auteurs scandinaves qui savent nous offrir des polars à couper le souffle. En France aussi, nous possédons des auteurs de talent qui savent nous tenir en haleine autour d’histoires croisées parfaitement construites et finissant de façon incroyable.

Cédric Sire, avec son nouvel ouvrage, en est le parfait ambassadeur. Vindicta, qui vient de sortir, est une véritable petite bombe, un livre qui ne nous tombe pas des mains, que l’on a du mal à lâcher et qui nous laisse pantois une fois la dernière page lue. Je n’avais encore jamais lu de livres de cet auteur et c’est la couverture particulièrement soignée et la dédicace de Franck Thilliez qui m’a poussé à me lancer dans sa lecture. Bien mal m’en a pris, Vindicta fait partie des meilleurs thrillers lus récemment, et j’en ai lu quelques-uns.

Ce qui m’a le plus surpris dans cet ouvrage, c’est la qualité du suspense que construit l’auteur au fil des pages, sans parler du final époustouflant, alors que le début de l’histoire laisse dévoiler une intrigue assez simpliste. Quatre jeunes un peu paumés, c’est rien de le dire, décide de se lancer dans un braquage d’une bijouterie suite à un tuyau récupéré par l’un d’entre eux les prévenant qu’une transaction en liquide allait bientôt s’y effectuer. Le bijoutier est censé récupérer une somme d’argent conséquente en échange d’un bijou obtenu de façon illégale, ce qui permet aux quatre jeunes de penser qu’il ne portera pas plainte, s’ils viennent lui voler cet argent.

Le braquage ne se déroule pas comme il était convenu, tourne au fiasco et dans leur fuite les quatre jeunes renversent avec leur voiture une jeune fille, Valentine, qui va décéder, laissant sa mère dans un désarroi total. A partir de là, l’enfer va se déchaîner et les cadavres de ceux qui ont participé à ce hold-up vont s’amonceler sous la coupe d’un homme que l’on va suivre sans savoir vraiment qui il est. L’intrigue va tourner autour de cet homme. Qui est-il et pourquoi fait-il cela ?

En parallèle, l’auteur nous propose des courts chapitres, des sortes de flash-back dans lesquels on suit, sans trop vraiment savoir pourquoi au début, des militaires qui traques des cellules terroristes en Asie et en Afrique. On suit aussi d’autres personnages, un flic, Salva et son collègue Fleurot, deux personnages pas très honnêtes, qui ont été affectés à la surveillance de la bijouterie car ils étaient aussi au courant de cette transaction entre le bijoutier, un certain Varenne et un escroc, Richard Antignac. Salva avait remarqué le petit manège des quatre jeunes qui attendaient devant la bijouterie mais il avait préféré s’attarder sur Antignac. Une fois la fillette morte, il va se sentir responsable de sa mort et il va chercher par tous les moyens à retrouver les quatre jeunes.

Et puis il y a la mère de la fillette, un personnage assez énigmatique qui peine à faire son deuil. Le livre nous montre ses démarches pour récupérer le corps de sa fillette pour lui offrir un enterrement et en même temps, l’auteur insiste sur sa tristesse et sa grande solitude face à cet évènement tragique. Pas de père, pas de conjoint pour la soutenir.

Au fil de la lecture, on comprend que toutes ses histoires sont liées sans véritablement comprendre et connaître ce lien. Le tueur a forcément un lien avec les flash-back et les militaires qui traquent les terroristes musulmans. A-t-il un lien avec la fillette et la maman ? Nous allons le savoir au fil des pages, de façon extrêmement habile.

C’est dans la dernière partie du livre que se télescopent les trajectoires des principaux personnages jusqu’au final incroyable que l’on ne voit pas venir. Dire que le dernier ouvrage de Cédric Sire est rythmé est un euphémisme. Fréderic Thilliez aurait pu rajouter quelques dizaines de kilomètres à l’heure à sa citation en couverture tant l’histoire file à une vitesse vertigineuse.

Tout est maîtrisé dans le dernier ouvrage de Cédric Sire, du début à la fin. Vindicta est un fabuleux thriller, une véritable claque dont on ne sort pas indemne. Ne passez pas à côté de ce livre, c’est une tuerie.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Du feu de l'enfer" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Cédric Sire
Le Facebook de Cédric Sire


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-10-13 :
L'horizon qui nous manque - Pascal Dessaint
La véritable histoire des douze Césars - Virginie Girod
La petite conformiste - Ingrid Seyman
Guerilla, le temps des barbares - Laurent Obertone
Pyongyang 1071 - Jacky Schwartzmann
L'héritage Davenall - Robert Goddard
Les roses de la nuit - Arnaldur Indridason

• Edition du 2019-10-06 :
Les furtifs - Alain Damasio
De pierre et d'os - Bérengère Cournut
Le Mystère Sammy Went - Christian White
Vers une nouvelle guerre scolaire - Philippe Champy
L'Accident de l'A35 - Graeme Macrae Burnet
Archives des enfants perdus - Valeria Luiselli
Lost man - Jane Harper
 

• Archives :
Un livre de martyrs américains - Joyce Carol Oates
Que le diable l'emporte - Anonyme
La Terre invisible - Hubert Mingarelli
Les guerres intérieures - Valérie Tong Cuong
L'âge de la lumière - Whitney Scharer
Quelque chose dans la tête - Denis Kambouchner
Liquide inflammable - Robert Bryndza
Bête noire - Anthony Neil Smith
Gaeska - Eirikur Örn Norddahl
Barbarossa : 1941. La guerre absolue - Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
Dictionnaire égoïste de la littérature mondiale - Charles Dantzig
Les refuges - Jérôme Loubry
Un autre tambour - William Melvin Kelley
Les altruistes - Andrew Ridker
Week-end à New York - Benjamin Markovits
Les yeux fumés - Nathalie Sauvagnac
Ici seulement nous sommes uniques - Christine Avel
Un mariage américain - Tayari Jones
Le dernier grenadier du monde - Bakhtiar Ali
Les opérations extraordinaires de la Seconde Guerre mondiale - Claude Quétel
Autoportrait d'une vie heureuse - Ingo Schulze
Le siècle des dictateurs - Sous la direction d'Olivier Guez
Conversations entre amis - Sally Rooney
Les Réfugiés - Viet Thanh Nguyen
La rentrée Littéraire 2019 - Tour d'horizon de la rentrée
Dégels - Julia Phillips
De l'autre côté, la vie volée - Aroa Moreno Duran
Zébu Boy - Aurélie Champagne
Tous tes enfants dispersés - Beata Umubyeyi Mairesse
Ici tout est encore possible - Gianna Molinari
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1821)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=