Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cassia
Replica  (Distiller Music)  avril 2019

C’est un peu comme quand tout le monde essayait de se protéger du soleil et que personne n’a réussi, normal, c’était trop tentant de faire le voyage sur le pont du bateau, les cheveux au vent et la face offerte aux embruns. Et on s’en fiche du cancer de la peau, parce que le moment était vraiment chouette.

Cassia en est, de ceux qui préfèrent le côté pile de la vie, celui dont on se fiche un peu des conséquences, mais qui vaut le coup, toujours. Leur premier album respire l’optimisme et les éclats de rire devant la machine à café dégueu, Replica est un hymne au rassemblement et à la fête. Le trio de musiciens est composé de Rob Ellis (chant, guitare), Lou Cotterill (basse) et Jacob Leff (percussions).

Un jour qu’ils fouinaient dans la collection de CD du père et du grand-père de Rob, les garçons s’enthousiasmèrent sur la diversité des musiques, leurs richesses et leur pouvoir d’unicité, c’est alors qu’ils prirent leurs instruments et créèrent cet album, ode à l’amour et au partage.

Si le printemps est un petit été balbutiant, alors Cassia incarne l’été assuré, les responsabilités en veille, les lendemains qui chantent et le petit-déjeuner sur la terrasse. Les rythmes bien balancés font se dandiner et essayer les entrechats dans le salon (j’ai viré la table basse l’année dernière).

Britons grandis sous les pluies d’Angleterre, ils ont le soleil dans leurs instruments, et l’authentique retenue des buveurs de thé bien élevés. Ils fusionnent les djembés caribéens et les cordes pincées à l’ombre, sombrero sur les yeux, orteils en éventail. Et c’est un délice. Au soleil.

Il serait trop facile de dire "mouais, c’est leur premier album, il y a des erreurs de jeunesse", c’est comme dire qu’un troisième album qu’il est celui de la maturité… Franchement, à mes yeux, Replica est parfait, il a la fougue de la jeunesse et la fraîcheur des premières fois.

Et ça fait du bien, bordel ! Parce que ça donne aussi envie de pousser des cris et de dézinguer ces enfonceurs de portes ouvertes, ça donne des envies de thé à la menthe et de nage en eau vive. Et puisqu’au fond rien ne dure vraiment, profitons-en. Haut les cœurs ! Faisons de nos jours des carnavals ! Quoi ? On dit des carnavaux ?

 

En savoir plus :
Le site officiel de Cassia
Le Soundcloud de Cassia
Le Facebook de Cassia


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=