Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Galatée
Théâtre de la Contrescarpe  (Paris)  avril 2019

Comédie écrite et mise en scène par Mathilde Aurier, avec Lola Blanchard, Baptiste Carrion-Weiss, Théo Delezenne et Eva Ramos.

Sous-titré opportunément, "la rencontre surréaliste de Dali et Gala", "Galatée" est la première pièce écrite et mise en scène par Mathilde Aurier.

Elle s'est entourée d'un quatuor d'acteurs qui furent ses condisciples au cours Florent, et l'on sent entre eux une grande complicité qui fait beaucoup pour le rythme alerte du spectacle.

Qu'on ne s'y trompe pas : "Galatée" n'est pas un biopic théâtral de plus. Si l'on y croise, Dali, Gala, Eluard, Anna-Maria la sœur de Dali, ce qu'ils disent ou vivent n'est pas forcément la vérité biographique.

Alors que dans la "vraie vie", à l'époque de leur rencontre, Gala a pour amant Max Ernst et s'est déjà partiellement détachée d'Eluard, et Dali est en pleine collaboration avec Bunuel dans la préparation du "Chien andalou", dans "Galatée", Dali est sous la coupe de sa sœur et dans une phase d'infertilité artistique alors que Gala est en fauteuil roulant dans un sanatorium où la maintient le pervers Eugène Grindel dit Paul Eluard.

La scène est partagée en deux : d'un côté, Gala souvent dans l'ombre, de l'autre, Dali dans son fauteuil royal cherchant à peindre ses rêves. Les deux maillons, prêts pour former l'un des couples mythiques du vingtième siècle artistique, vont se découvrir par une forme de télépathie surréaliste.

C'est en effet par leurs rêves qu'ils entrent en contact. On sait que les surréalistes croyaient en la puissance des rêves et étaient fanatiques de "Pete Ibbetson", le roman de George Du Maurier devenu un classique du cinéma grâce à Henry Hathaway dirigeant l'immense Gary Cooper dans le rôle titre. C'est ainsi que Mathilde Aurier imagine Dali et Gala réunissant leurs affinités électives par le songe.

Au début de "Galatée", on est face à une caricature de Dali, arrogant, moustachu façon "Chocolat Lanvin", répétant ad libitum qu'il est un génie et l'on pourrait craindre qu'il ne soit que ça pendant une heure.

*Mais, heureusement, Dali est démoustachisé par l'un de ses proches et, dès lors, on découvre un tout autre homme... et surtout un comédien pour l'interpréter en la personne de Baptiste Carrion-Weiss, qui s'offre une performance d'acteur pour être Dali à temps plein en amoureux dématérialisé de Gala.

Toute la petite bande est d'ailleurs à vanter, notamment Lola Blanchard qui, en Maria Dali, est étonnante dans une double composition où elle réussit non seulement à ne pas se ressembler physiquement mais également à ne pas jouer dans le même registre en sœur mère poule humiliée et en sœur maîtresse femme.

Pareillement, Eva Ramos en Gala et Théo Delezenne en "Paulo" Eluard doublé d'un plombier, sont au diapason. On les sent tous les quatre faits pour la comédie, les intrigues ébourifées de Labiche comme les dialogues surécrits de Guitry.

Si tout n'est pas parfait dans "Galatée", tout a été conçu dans un bel état d'esprit où l'hommage au grand homme et à sa compagne est propice à de jolis moments théâtraux. La performance des uns et des autres est d'autant plus remarquable que tout se passe dans un décor minimaliste unique, Dali et Gala étant de surcroît quasi collés à leurs sièges respectifs.

Loin de la vérité historique, Mathilde Aurier et son quatuor a réussi à trouver la vérité des êtres par la preuve surréaliste. Une première tentative réussie qui en appelle d'autres que l'on espère de la même qualité d'écriture et de jeu.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-10-20 :
Yannick Jaulin - Causer d'amour - Théâtre des Bouffes du Nord
Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à parler d'amour - Théâtre des Bouffes du Nord

• Edition du 2019-10-13 :
Fausse note - Théâtre de la Contrescarpe
La Promesse de l'aube - Théâtre de l'Atelier
Looking for Beethoven - Théâtre Le Ranelagh
Rêves d'Occident - Théâtre de la Cité Internationale
Sabordage - Théâtre 71
Donnant donnant ! - Théâtre de Paris
Piège pour Cendrillon - Théâtre Michel
De quoi je me mêle ! - Théâtre d'Edgar
Ciel, ma belle-mère ! - Théâtre d'Edgar
La Famille Ortiz - Théâtre Rive Gauche
On est mal Macron, on est mal - Théâtre des Deux Anes

• Edition du 2019-10-06 :
Poulette - Théâtre de la Reine Blanche
Molly - Théâtre Les Déchargeurs
Une Vie - Théâtre des Mathurins
Jeanne Plante est chafouin - Théâtre Lepic
Rimbaud Verlaine - Théâtre du Gymnase
Les spectacles - Octobre 2019
Dieu est un DJ - Usine Hollander
Les Causeries d'Emma la clown - Salle Gaveau
Maldoror - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
On en est là ! - Café de la Gare
La Gioia - Théâtre du Rond-Point
Je m'appelle Erik Satie comme tout le monde - Théâtre de la Contrescarpe
Olympicorama - Epreuve n°3 : le saut en hauteur - Grande Halle de La Villette
Madame Zola - Théâtre du Petit-Montparnasse
 

• Archives :
Michaêl Hirsch - Je pionce donc je suis - Théâtre du Lucernaire
Un sac de billes - Théâtre du Lucernaire
Søren Prévost - Balance ton père - Théâtre Lepic
Ah ! Félix - Eglise Saint-Eustache
La Veuve Champagne - Théâtre de la Huchette
L'Animal imaginaire - Théâtre de la Colline
Danser à la Lughnasa - Théâtre 13/Jardin
Nora Hamzawi - Théâtre du Rond-Point
Jo - Théâtre du Gymnase
Data Mossoul - Théâtre de la Colline
Le Misanthrope - Espace Cardin
Le Voyage musical des Soeurs Papilles - Comédie des 3 Bornes
Jean-Marie Galey - Ma Comédie française - Lavoir Moderne Parisien
Le Square - Lavoir Moderne Parisien
Le Frigo - Théâtre de la Tempête
Casse-toi, diva ! - Théâtre La Croisée des Chemins
A deux heures du matin - Théâtre L'Atalante
Lucie Carbone - Badaboum - Comédie des 3 Bornes
Marie-Antoinette - Théâtre de Poche-Montparnasse
Louise au parapluie - Théâtre du Petit Gymnase
La Vie de Galilée - La Scala
Pompier(s) - Théâtre du Rond-Point
Pour un oui pour un non - Manufacture des Abesses
Tempête en juin - Théâtre La Bruyère
Vive Bouchon ! - Théâtre du Splendid
Suite française - Théâtre La Bruyère
Les Naufragés - Théâtre des Bouffes du Nord
La Fin de l'homme rouge - Théâtre des Bouffes du Nord
The way she dies - Théâtre de la Bastille
Aux rats des paquerettes - Théâtre La Croisée des Chemins
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6675)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=