Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les liens
Domenico Starnone  (Editions Fayard)  août 2019

Quelques semaines après avoir lu l’ouvrage de Marco Missiroli, je me retrouve de nouveau avec un ouvrage transalpin qui parle aussi du couple. Ici, c’est au tour de Domenico Starnone de nous proposer un ouvrage d’à peine 170 pages qui nous fait pénétrer dans l’intimité d’une famille napolitaine.

Domenico Starnone est né en 1943 à Saviano, près de Naples, est écrivain, journaliste et scénariste. Auteur d’une dizaine de livres, Domenico Starnone a obtenu le prestigieux prix Strega en 2001 pour son roman Via Gemito (Fayard, 2004). Les Liens, paru en 2015 en Italie, a reçu un accueil critique exceptionnel et a été traduit dans trente pays.

Comme beaucoup de mariages, celui de Vanda et d’Aldo a essuyé le feu des épreuves, l’usure et le poids de la routine. Et pourtant, il en est sorti intact. Du moins en apparence. La faille au sein de leur couple, la trahison d’Aldo, remonte à un passé lointain. A y regarder de plus près, les fissures et morceaux recollés sautent aux yeux. C’est un vase craquelé qui peut se briser au moindre contact. Peut-être même a-t-il déjà éclaté, même si nul ne veut l’admettre.

L’ouvrage est construit autour de trois grandes parties. La première partie a pour narratrice l’épouse et s’adresse à son mari. Sur un ton assez dur, elle s’adresse à celui qui l’a trompé avec une autre femme, l’invitant à réfléchir sur son départ du foyer et ses conséquences pour les jeunes enfants. Cette partie nous permet de voir le désarroi de cette épouse et la colère qui l’accompagne du fait que son mari soit parti dans les bras d’une autre.

La seconde partie a pour narrateur le père après qu’il soit revenu dans le cocon familial. Beaucoup plus longue, elle nous permet d’entrer dans l’histoire de ce couple, leur rencontre, la naissance des enfants et leur vie commune. Elle détaille aussi sa rencontre avec Lidia et sa vie à ses côtés après son départ du foyer.

La dernière partie a pour narratrice, Anna, la fille du couple, qui est devenu adulte. Elle nous montre la perception de ces enfants vis-à-vis de la relation compliquée des parents en revenant sur des évènements racontés dans les parties précédentes, perçus différemment par ces enfants.

A travers ce récit subtil et tranchant en trois parties, l’auteur nous fait pénétrer dans l’intimité d’une famille italienne saisie à différentes époques. Il nous raconte l’histoire d’une fuite mais aussi d’un retour, d’une débâcle qui lie ensemble chacun des membres et les précipite dans un redoutable carnage domestique. De nombreuses questions se posent à cette famille. Que sommes-nous prêts à sacrifier pour ne pas nous sentir piégés ? Que perdons-nous lorsque nous choisissons de faire table rase du passé ?

Lu d’une traite en deux heures, Les liens de Domenico aura été une lecture percutante et captivante qui nous fait beaucoup réfléchir sur le couple autour de l’infidélité et ses conséquences. Sa structure narrative polyphonique nous permet de l’appréhender autour de points de vue différents qui se confrontent.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Domenico Starnone


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-02 :
Nous avons les mains rouges - Jean Meckert

• Edition du 2020-07-26 :
Il était deux fois - Franck Thilliez
La goûteuse d'Hitler - Rosella Postorino
 

• Archives :
Summer mélodie - David Nicholls
Fleishman a des ennuis - Taffy Brodesser-Akner
Bruno Piszczorowicz - Interview
La nuit d'avant - Wendy Walker
La Chine d'en bas - Liao Yiwu
Oeuvres Complètes II - Roberto Bolano
Isabelle, l'après-midi - Douglas Kennedy
Les ombres de la toile - Chris Brookmyre
Un été norvégien - Einar Már Gudmundsson
Be my guest - Priya Basil
Les jours brûlants - Laurence Peyrin
La faiblesse du maillon - Eric Halphen
De Gaulle sous le casque - Henri de Wailly
Une immense sensation de calme - Laurine Roux
Mauvaise graine - Nicolas Jaillet
Le jour où Kennedy n'est pas mort - R. J. Ellory
L'iguane de Mona - Michaël Uras
MotherCloud - Rob Hart
Et les vivants autour - Barbara Abel
Trahison - Lilja Sigurdardóttir
Fanny Chassain-Pichon - Interview
De Wagner à Hitler - Fanny Chassain-Pichon
L'enfer commence avec elle - John O'Hara
BeatleStones - Yves Delmas & Charles Gancel
La géographie, reine des batailles - Philippe Boulanger
L'obscur - Philippe Testa
Trouver l'enfant / La fille aux papillons - René Denfeld
Washington Black - Esi Edugyan
J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond - Alexis Jenni
Les Beatles - Frédéric Granier
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (28)
- les derniers livres (2023)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=