Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Terre invisible
Hubert Mingarelli  (Editions Buchet-Chastel)  août 2019

Voilà un bien bel ouvrage que les éditions Buchet-Chastel ont publié en cette rentrée littéraire et qui rencontre un beau succès de la part des critiques, lui ouvrant une nomination pour le célèbre prix Goncourt. En un peu moins de 200 pages d’une grande densité émotionnelle, Hubert Mingarelli nous propose un superbe voyage littéraire que l’on ne risque pas d’oublier.

Hubert Mingarelli est scénariste et écrivain. Il a déjà publié à ce jour une vingtaine de romans, recevant de nombreux prix comme le prix Médicis en 2013 ou le prix Landerneau. Il a aussi figuré dans la liste des écrivains sélectionnés pour le National Book Award 2019.

L’histoire se passe en 1945 dans une ville d’Allemagne occupée par les alliés. Un photographe de guerre anglais qui a suivi la défaite allemande ne parvient pas à rentrer chez lui en Angleterre. Il est sans mot devant les images de la libération d’un camp de concentration à laquelle il a assisté.

Il est logé dans le même hôtel que le colonel qui commandait le régiment qui a libéré le camp. Ayant vu les mêmes choses qui les ont marqués, ils sont devenus des sortes d’amis. Un soir, le photographe expose son idée de partir à travers l’Allemagne pour photographier les gens devant leur maison. Il espère ainsi peut-être découvrir qui sont ceux qui ont permis l’existence de ces camps.

Le colonel met alors à sa disposition une voiture et un chauffeur de son régiment. C’est un très jeune soldat qui vient d’arriver et qui n’a rien vu de la guerre. Les deux partent alors au hasard sur les routes. Le premier est hanté parce qu’il a vu, et le second est hanté par des événements plus intimes survenus chez lui en Angleterre. La Terre invisible, titre du roman, raconte leur voyage.

Et il faut bien avouer que ce voyage, sous la plume subtil et sensible d'Hubert Mingarelli s'avère être de toute beauté pour le lecteur. A la lecture, le temps semble suspendu, l'errance des deux hommes nous captive dans une ambiance étrange, traversant une Allemagne vaincue dans l'un des pires moments de son histoire, sans que l'on sache jusqu'où iront ces deux hommes, ni pourquoi mais avec la furieuse envie de les accompagner.

Pas d’événements extraordinaires, pas vraiment d'actions non plus dans cet ouvrage que l'on pourrait qualifier de minimaliste. L'essentiel est ailleurs et la magie de l'ouvrage s'opère autour de l'évolution de la relation entre les deux hommes, deux hommes tourmentés qui s'apprivoisent au fil des pages, au fil de leurs rencontres et de leur voyage.

La Terre invisible est donc un superbe roman, un ouvrage envoûtant et contemplatif porté par l’écriture poétique de son auteur. C'est un roman sans intrigue qui traite des dommages psychologiques de la guerre, des blessures invisibles que l'on peine à soigner, un livre juste et émouvant que je vous conseille vivement.

 
 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Les lumières de Niterói - Marcello Quintanilha
Apaiser Hitler - Tim Bouverie
Ted - Grand froid - Pierre Rehov - Cyril Carrère
Undercover - Amaryllis Fox
Préférer l'hiver - Aurélie Jeannin
La résurrection de Joan Ashby - Cherise Wolas
L'odysée du plastique - Eric Loizeau

• Edition du 2020-02-09 :
Alt-Life - Joseph Falzon & Thomas Cadène
L'homme qui n'est jamais mort - Olivier Margot
Ce qui est nommé reste en vie - Claire Fercak
La chute - Jacques Ravenne
Dévorer les ténèbres - Richard lloyd Parry
Il est juste que les forts soient frappés - Thibault Bérard
Le livre de Sarah - Scott McClanahan
 

• Archives :
Comment le roi a perdu la tête - Ville Ranta
Basse naissance - Kerry Hudson
Et Mara ferma les yeux - Denis Jeambar
La Cité de Feu - Kate Mosse
Les sables de l'empereur - Mia Couto
La Septième Croix - Anna Seghers
Trois jours d'amour et de colère - Edward Docx
Le ciel à bout portant - Jorge Franco
Le prix de la démocratie - Julia Cagé
Les rues bleues - Julien Thèves
Les champs de la Shoah - Marie Moutier-Bitan
Nul si découvert - Valérian Guillaume
Et toujours les Forêts - Sandrine Collette
Victime 55 - James Delargy
Sugar Run - Mesha Maren
De Gaulle, portrait d'un soldat en politique - Jean-Paul Cointet
Sauf que c'étaient des enfants - Gabrielle Tuloup
Lake Success - Gary Shteyngart
Celle qui pleurait sous l?eau - Niko Tackian
Sang chaud - Kim Un-Su
Je suis le fleuve - T. E. Grau
La prière des oiseaux - Chigozie Obioma
Un millionaire à Lisbonne - J.R. Dos Santos
La Séparation - Sophia de Séguin
Juste une balle perdue - Joseph d'Anvers
Sukkwan Island - David Vann
Otages - Nina Bouraoui
Un art de vivre à Paris - France de Griessen
On ne meurt pas d'amour - Géraldine Dalban-Moreynas
La fabrique du crétin digital : Les dangers des écrans pour nos enfants - Michel Desmurget
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1920)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=