Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Liam Gallagher
Why me ? Why not.  (Warner Records)  août 2019

Liam Gallagher est une signature.

Levez la main ceux qui ne gardent pas en tête les souvenirs des années 90' qui font partie aujourd’hui de l’imagerie collective d’un groupe et de son chanteur : la voix rauque et nasale, la posture iconique, les mains derrières le dos et la bouche collée au microphone, le tambourin, le concert mythique de Knebworth en 1996, les parkas cultes de Stone Island, les bagarres avec le frère et éternel ennemi Noel et les provocations.

Rien n’a changé pour ce mauvais élève de la Britpop qui sort son dernier album un jour avant son 47ème anniversaire, deux ans après As You Were, sinon le fait qu’il a compris que son nom aujourd’hui suffit à lui-même, sans le support de Oasis.

Avec l’aide des producteurs Andrew Wyatt et Greg Kurstin, qui avaient déjà pris part à As You Were, Liam laisse libre cours à son obsession beatlesienne, en particulier à sa dévotion pour John Lennon (Liam a aussi appelé son fils Lennon), toujours présente, à partir du titre de l’album, inspiré par les titres de deux dessins de Lennon, achetés par Gallagher lors d’une expo à Munich.

Les 11 pistes, ouvertes par les deux singles, "Shockwave" et "The River", marquent le retour de Liam, exactement comme on l’attendait, sans surprise et sans étonnement.

On y retrouve des ballades comme "Once", avec des beaux arrangements de violons, qui selon lui est un des meilleurs morceaux qu’il n'ait jamais écrit, la très glam "Halo" avec un intro de piano qui cligne l’œil à "Don’t stop me now" de Queen et à "Let’s Spend The Night Together" des Rolling Stones et la romantique "I’ve just found you" dédiée à sa fille Molly, retrouvée pour la première fois après 20 ans : "Now that I've found you / I won't let go / Let my love surround you / Now that I've found you / I can lay down with my ghost".

Mais si Oasis peut écrire le mot fin à son histoire (est-ce qu’on croit vraiment qu’ils ne reviendront plus jamais sur scène ensemble ?), les provocations entre les deux frères ne manquent pas, comme témoigne "One of us" ("Act like you don't remember / You said we'd live forever") où Liam semble attaquer son frère pour leur séparation.

"Alright" et "Meadow" sont deux parfaits hymnes lennoniens, plus pop la première et plus psychédélique la deuxième, qui montrent, encore une fois, l’amour de Liam pour les années 60 et pour toute une certaine production qui va des Beatles – of course ! – aux Kinks, de Simon and Garfunkel jusqu’à Paul Weller. Le son est parfaitement inscrit dans un registre pop avec des touches de glam et une vague attitude de rock psychédélique des années 70.

Mis de côté Beady Eye, et bien sûr, Oasis, Liam nous livre un joli album qu’il aurait pu écrire il y a 20 ans. Un hommage aux nostalgiques de la Britpop, des années 90 et de la Manchester calling qui révèle la capacité de Liam à alimenter sa légende – et son égo – bien sûr. Et aujourd’hui, dans l’époque de l’éphémère, on a un besoin fou des légendes et des souvenirs.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Liam Gallagher
Le Soundcloud de Liam Gallagher
Le Facebook de Liam Gallagher


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=