Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jeanne Plante est chafouin
Théâtre Lepic  (Paris)  octobre 2019

Spectacle de théâtre musical conçu et interprété par Jeanne Plante, accompagnée par les musiciens Philippe Desbois, Jacques Tellitocci et Jérémie Pontier, dans une mise en scène de Patrice Thibaud.

La saison dernière, on avait découvert Maria Dolorès qui redonnait un coup de jeune à la chanson fantaisiste, genre méprisé et sous-estimé qui a pourtant été porté jadis par des Marie Bizet ou des Odette Laure.

Aujourd'hui, c'est au tour de Jeanne Plante de renouveler le genre. Comme Maria Dolorès, elle n'hésite pas à venir sur scène avec des perruques roses ou rouges, à montrer ses formes plantureuses, à jouer les aguicheuses auprès de ses musiciens, qui ont tous les trois leur rôle à jouer dans ce spectacle totalement hilarant.

D'emblée, il y a pléonasme : Jeanne Plante est une belle plante. Mais pas que... Durant son tour de chant, qui n'est pas qu'un tour de chant, elle saura se transformer et redevenir une femme en noire presque timide dans sa beauté toute simple...

Mais c'est une longue et courte histoire à la fois d'une heure vingt pendant laquelle elle tient en haleine un public déjà acquis pour ceux qui la revoient et en formation rapide pour être eux aussi sous son charme irrésistible pour ceux qui la voient pour la première fois.

Avec Jeanne Plante, la première fois n'est visiblement pas la dernière et, si elle n'aligne pas des tubes, elle exploite un répertoire où les mauvaises chansons n'ont pas droit de cité.

Il y a évidemment celles que l'on retient dès les premiers mots, comme "Chafouin" ou "Je Jouis". il y a aussi celles que l'on écoute et que l'on aimera réécouter pour tout en saisir. Il y a également les saugrenus, comme "Cocuages et crustacés", détournement malicieux de la chanson de BB par Vincent Rocca.

Il y a même les reprises, comme cette belle version d' "Un homme", sublime idiotie qu'on pouvait entendre dans "Le rosier de Mme Husson" de Jean Boyer chantée par Fernandel et Germaine Duclos.

Car, à l'instar de Juliette, Jeanne Plante connaît sur le bout de ses jolis doigts toute la chanson française qui mérite le détour... On n'aurait pas besoin de beaucoup la défier pour qu'elle réveille à la vie la grande Pauline Carton quand elle se réfugiait "Sous les palétuviers".

Pour l'heure, à la guitare ou au ukulélé, elle aligne ses propres compositions ou laisse à ses trois gaillards leur petit moment de gloire. On entendra ainsi son percussionniste (et roi des casseroles), Jacques Tellitocci, avouer qu'il n'est pas italien.

On s'amusera quand Jérémie Pontier, aux claviers, imitera - entre autres - Ray Charles et Stevie Wonder. Quant à Philippe Desbois, violoncelliste et guitariste émérite, et chouchou de Jeanne, il n'aura aucun mal à séduire le public de sa virtuosité modeste et indispensable pour que les chansons touchent tous les cœurs.

Mis en scène par Pascal Thibaud, "Jeanne Plante est chafouin" est un spectacle musical élégant et réussi qui a le parfum de ces plats succulents dont aimerait bien pouvoir se resservir même si la part était copieuse.

Oui, vraiment, Jeanne Plante est de celle qui réconcilie les sens des gourmets et des gourmands

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 10 novembre 2019 : Non à la morosité
- 3 novembre 2019 : Ivan, Boris et elle
- 27 octobre 2019 : La révolution en marche
- 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=