Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Martin Eden
Pietro Marcello 

Réalisé par Pietro Marcello. France/Italie. Drame. 2h08 (Sortie le 18 octobre 2019). Avec Luca Marinelli, Jessica Cressy, Carlo Cecchi, Vincenzo Nemolato, Marco Leonardi, Denise Sardisco, Carmen Pommella et Autilia Ranieri.

Adapter pour le grand écran "Martin Eden" le chef d'oeuvre autobiographique de Jack London est un pari risqué. On est dans l'expectative sur le résultat final, d'autant plus quand on découvre que c'est Pietro Marcello, cinéaste esthète connu pour l'instant pour des documentaires empreints de poésie et assez abscons ("Bella e Perduta", "La Boca del Lupo"), qui s'y est collé.

Il faut tout de suite rassurer les inquiets : pour son vrai passage à la fiction, Pietro Marcello réussit un quasi coup de maître. Il retrouve à la fois le souffle du livre et y ajoute son sens de l'image.

Pour cela, il a fait un choix radical : ne pas reconstituer l'époque du roman... mais ne pas non plus le moderniser. Il a décidé habilement de monter des images réelles provenant du temps de London avec d'autres provenant des années 1960-70 et de situer les scènes reconstituées dans un temps non défini au cours du vingtième siècle.

Cela donne un sentiment parfois bizarre, pas loin de ce qu'un lecteur peut imaginer dans sa lecture d'un roman d'aventures dont il se projette mentalement les scènes avec forcément moult anachronismes et imprécisions sur les vêtements, le mobilier, les types sociaux ou ethniques. Pietro Marcello s'ajoute une liberté de plus puisqu'il situe l'action de son film à Naples et sa zone portuaire.

Ce "Martin Eden" transalpin, inscrit dans un réel italien, avec les somptueux décors aristocratiques de la famille Orsini et les chaumières misérables des banlieues de Naples, les réunions politiques anarchistes ou socialistes très début de siècle et les plans sur les bateaux en partance, ne choque pas. Tout au contraire.

Interprété par le charismatique Luca Marinelli, Martin Eden, prolétaire qui devient écrivain après avoir beaucoup lu et vécu, est un vrai héros paradoxal balloté entre ses origines et sa réussite.

Entre crises de mélancolie et colères, il se bâtit une existence hors du commun pouvant à la fois disserter sur la question politique, notamment sur ce que le socialisme est, n'est pas, sera ou ne sera pas, et se pencher poétiquement sur ce qu'aimer veut dire.

"Martin Eden" de Pietro Marcello renoue avec un cinéma italien un peu perdu. D'abord, on y sent une ambition rare dans un cinéma qui a oublié l'universel. On y lit également une soif de romanesque, une envie de créer de beaux personnages comme celui de Russ Brissenden, mentor et contradicteur de Martin.

On y retrouve aussi de "belles" italiennes avec d'un côté Jessica Cressy, diaphane comme une nouvelle Dominique Sanda, et de l'autre, Denise Sardisco, appétissante et pleine de vie comme l'était Stefania Sandrelli...

Bref, "Martin Eden" de Pietro Marcello est une adaptation réussie d'un grand livre, une fresque moderne qui permet à un cinéaste prometteur d'enfin sortir du bois et de donner le début de sa mesure.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe
- 18 septembre 2022 : Nouvelle Vague
- 11 septembre 2022 : C'est reparti pour un tour
- 4 septembre 2022 : C'est la rentrée
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=