Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Magon
Out in the dark  (December Square / Differ-Ant)  octobre 2019

Après l’aventure franchement pop de Charlotte & Magon, voici le premier disque que la moitié du duo signe de son propre nom. Originaire de Tel-Aviv, ce parisien d’adoption livre, avec Out in the dark, un très très bon premier album  où des "ballades" accrocheuses, classique ("Thinking of you"), nonchalante ("Song for Nimrod") ou pixiesienne ("Landslide") font place à des morceaux diablement efficaces à l’énergie retenue et maîtrisée : le pixieso-velvetien "Same House" et son final explosif, "Third dimension of love" et sa basse à la The Cure, le punky pop "My Reflection" ou l’excellent single très indie pop "The Streets".

Si l’on entend ici, dans le chant notamment, des accents Lou Reedien ("King of Nothing", "In the Library") ou là une basse curienne, ou bien encore un petit quelque chose des Pixies à d’autre moments et que l’ensemble évoque l’attitude cool à la Mac DeMarco, il ne faudrait pas s’y tromper et ne voir dans ce disque qu’un simple jeu avec les codes ou les références (ce que je viens pourtant de faire).

Je n’ai pas l’impression que Magon cherche le clin d’œil ou l’allusion ni cherche à faire comme - comme bien souvent dans ce milieu.  Ces références nous semblent être simplement celles d’un musicien ayant digéré et maîtrisant les musiques, les styles, les artistes qu’il  aime et qu’il écoute. Comme si tout cela faisait corps avec lui et coulait de source. Son aisance et son habileté à "faire avec tout ça" étonne, et sa plaisante conséquence, l’art de jouer du familier et de l’insolite, stimule l’écoute.

Le chant et les compositions m’interrogent : comment peut-on être à la fois singulier et caméléon ? La personne en mesure de répondre à cette question détient là, sans doute, la clé permettant de percer le charme de la musique de Magon, et peut-être même aussi d’une partie considérable de la production pop. En étant un caméléon singulier ? Peut-être, pas certain ; à dire vrai je n’ai pas la réponse.

Si l’on note quelques morceaux plus faciles ou convenus ("It’s Love", "Shock therapy"), l’ensemble reste très réjouissant et hautement recommandable. Des élégantes compositions de ce monsieur se dégage une forte impression de facilité, de décontraction, de joie de composer et de jouer. Magon est hyper à l’aise mais comme ça, discrètement, l’air de rien. Notons un usage raisonnable de la fuzz…

Ce disque est bien plus pop que rock car les textes, introspectifs et sombres, n’altèrent jamais le choix de la légèreté. La musique de Magon ne s’encombre ni ne satisfait jamais du sombre : oui le sombre c’est encombrant et certains s’y vautrent complaisamment. Ici tout est léger et enlevé. Out in The dark est un disque de bonne humeur qui pourrait s’avérer parfait pour accompagner l’entrée dans la tristesse automnale et la rendre plus douce.

Out in the dark est un disque qui séduit et charme dès la première écoute et ce charme ne s’épuise pas au fil des écoutes. Le disque cool du moment, c’est celui de Magon ; disque cool du moment et sans doute pour un petit temps.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Magon
Le Bandcamp de Magon
Le Soundcloud de Magon
Le Facebook de Magon


Francois Montjosieu         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=