Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Amie
Studio Hébertot  (Paris)  octobre 2019

Monologue dramatique d'après le récit éponyme de Michèle Manceaux interprété par Nathalie Grauwin dans une adaptation et une mise en scène de Philippe Honoré.

Michèle Manceaux a été pendant trente ans l'amie de l'auteur de l'Amant. Et, puis un jour de 1984, elle reçoit un coup de téléphone de Marguerite Duras qui lui cherche querelle. Une mauvaise querelle.

Elle lui reproche d'avoir donné sa date de naissance dans un de ses articles. La journaliste lui rappelle que ce n'est pas un scoop et qu'il suffit d'ouvrir un dictionnaire pour la trouver.

Mais rien n'y fait : pour bien mener à bout une mauvaise querelle il faut être de totale mauvaise foi. Voilà ! En quelques minutes péremptoires, une grande amitié n'est plus. "L'amie" n'est plus une amie... Tout s'arrête pas même sur un malentendu, mais plutôt sur un trop bien entendu.

Sur scène, dans "L'Amie ", Michèle Manceaux est le plus souvent assise dans un large fauteuil rouge qui occupe le centre de la scène. Elle s'interroge sur cette amie qu'elle n'a pas revue entre ce mémorable coup de fil et sa mort une douzaine d'années après en 1996. Cruelle situation que cet état impossible de "non-amitié".

Michèle Manceaux ne cesse d'essayer de comprendre ce qui s'est passé, d'autant que pendant les douze dernières années de sa longue existence, Marguerite s'est transformée en super-star de la littérature et en monstre sacré médiatique à l'image d'un Jean-Luc Godard hier ou d'un Michel Houellebecq aujourd'hui.

Alors que Marguerite vit aussi ses années "Yann Andrea", Michèle se doute qu'elle a été oubliée par la Dame de la rue Saint-Benoît. Elle ne pourra s'extraire de sa rumination qu'en consacrant un livre à cet événement qui reste pour elle improbable.

"L'Amie", c'est donc un texte sur une absence toujours douloureusement présente. Avec peu d'éléments, ce fauteuil central et une chaise-tabouret sur lequel sont posés une bouteille de vin et un verre, Nathalie Grauwin s'est glissée dans la peau de Michèle Manceaux. Elle joue sa désillusion en s'y jetant corps et âme.

La plupart des spectateurs trouvera des correspondances avec des histoires voisines d'amitiés trahies et sera conquis à la fois par l'analyse de Michèle Manceaux et le jeu de Nathalie Grauwin.

Seul bémol : les aficionados de Duras trouveront que Philippe Honoré n'a, dans sa mise en scène, donné aucune vérité "durassienne". Ne serait-ce que par la couleur du vin bu largement par Michèle.

Si elle a été l'amie intime de Marguerite, elle ne peut qu'être encore sous l'emprise de ce Pouilly fumé chère à la réalisatrice d'"India Song". Pareillement, les musiques qui accompagnent la pièce n'ont rien à voir avec les musiques de Carlo d'Alessio qui firent le charme des grands films de la dame au col roulé...

Nonobstant ces critiques bénignes à destination de ceux qui pratiquent le Duras "première langue", "L'Amie", interprétée subtilement par Nathalie Grauwin qui y met visiblement beaucoup d'elle-même, est une belle leçon qui montre qu'une amitié déçue se vit aussi mal, voire plus mal, que la fin d'un amour.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-05 :
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
 

• Archives :
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
Je ne vous aime pas - Théâtre Les Déchargeurs
Un espoir - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
V.I.T.R.I.O.L. - Théâtre de la Tempête
L'Eveil du printemps - Théâtre L'Etoile du Nord
Anne-Marie la beauté - Théâtre de la Colline
Toute nue - Variation Feydeau Noren - Théâtre Paris-Villette
Kadoc - Théâtre du Rond-Point
Mon dîner avec Winston - Théâtre du Rond-Point
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6892)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=