Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une des dernières soirées de Carnaval
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  octobre 2019

Comédie de Carlo Goldoni, mise en scène Clément Hervieu-Léger, avec Aymeline Alix, Erwin Aros, Louis Berthélémy, Clémence Boué, Jean-Noël Brouté, Adeline Chagneau, Marie Druc, Charlotte Dumartheray, M’hamed El Menjra, Stéphane Facco, Juliette Léger, Jeremy Lewin, Clémence Prioux, Guillaume Ravoire et Daniel San Pedro.

 Avant de quitter Venise, le dramaturge italien Carlo Goldoni, qui a accepté le contrat proposé par Comédie des italiens de Paris, écrit "Une des dernières soirées de Carnaval" qu'il qualifie de "comédie vénitienne et allégorique dans laquelle je fais mes adieux à ma patrie".

Ordonnée autour des thèmes classiques du dîner entre amis, sujet de comédie par excellence, et du mariage contrarié, la partition soutient une comédie de moeurs - qui célèbre l'art de la sociabilité dans le milieu de la bourgeoisie commerçante rationnelle et pragmatique qui n'a pas encore cédé à la tentation ostentatoire de l'aristocratie - et de caractères avec une belle galerie de personnages s'illustrant de véritables scène de genre.

Et Carlo Goldoni signe une partition éblouissante également par son art de la composition avec apartés, notamment celle de l'amoureux investit également de la pensée de l'auteur, scènes de confidence et scènes chorales incluant sa profession de foi théâtrale qui ressort également à la comédie des adieux dont la nostalgie est tempérée par la promesse des amours heureuses.

A l'occasion de la fin du Carnaval, le tisserand Zamaria (Daniel San Pedro) a convié ses amis et connaissances de la même corporation. Des couples avec celui des moqueurs mondains rompus aux us et ruses de la société (Guillaume Ravoire et Clémence Boué), le jeune couple dont la dispute constitue le mode de fonctionnement (Charlotte Dumartheray et Jeremy Lewin) et le tisserand Lazaro (Jean-Noël Brouté) avec sa revêche et autocentrée épouse que tout incommode et qui ne cesse de perturber l'ambiance avec ses récriminations et ses pâmoisons (Aymeline Alix).

Ainsi que le boute-en-train célibataire qui sait mettre de l'ambiance par ses galéjades et ses taquineries (Stéphane Facco) mais hésite à s'engager envers la belle Polonia (Adeline Chagneau) et une brodeuse française veuve en quête maritale (Marie Druc).

Toutefois la soirée est perturbée par l'annonce du départ pour Moscou du dessinateur Anzoletto (Louis Berthélémy) ce qui va désespérer sa fille Domenica (Juliette Léger) et amener certains invités à comploter en leur faveur face à l'intransigeance d'un père égoiste.

Dans le décor tout en simplicité d'Aurélie Maestre et les costumes d'époque confectionnés par Caroline de Vivaise inspirés de l'iconographie du 18ème siècle, et instillé de musiques et chants puisés dans le répertoire de musiques populaires de ce siècle, l'opus se déploie en trois actes qui correspondent à la situation en temps réel, avec l'arrivée des invités, la partie de cartes et le souper, entre les conversations légères, les contrepoints comiques et la fraîcheur roborative des jouvenceaux amoureux.

Et tout enchante et séduit : la mise en scène maitrisée et fluide de Clément Hervieu-Léger et sa direction d'acteur rigoureuse, la distribution judicieuse et l'éloquence sensible des interprètes, tous excellents, qui usent d'une diction moderne ne versant ni dans l'affèterie ni dans le surjeu pour dispenser le texte qui, dans la traduction de Myriam Tanant et Jean-Claude Penchenat, s'avère un régal pour l'oreille.

Un spectacle exemplaire qui n'appelle ni critique ni réserve.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !
- 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras
- La Mare Aux Grenouilles #10
- 6 septembre 2020 : On danse au bal masqué
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=