Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Psychotique
Jacques Mathis & Sylvain Dorange  (Editions La Boîte à Bulles)  avril 2019

Jacques est maniaco-dépressif. Bam. Comme ça, un pavé dans la mare. Diagnostiqué depuis ses 14 ans, la houle des humeurs divergentes l’accompagne au quotidien. Hospitalisé à de multiples reprises, il décide de poser en mots ce qu’il est, ce qu’il vit, ce qui le traverse, pour lui, pour sa famille, mais aussi "parce que ça peut vous intéresser".

"Je hurlais, non pas pour qu’un infirmier vienne voir ce qui se passe, mais pour le plaisir brut du cri, pour le cri."

Jacques Mathis a les mots, Sylvain Dorange trace les contours de ses maux : Psychotique, entre ombres et lumières, passagers fantomatiques et particuliers anonymes. L’album est introspectif, on n’en attendait pas moins, mais cette fois, la bipolarité est racontée par l’un de ses protagonistes, sans caricature et avec un certain recul.

"Etre fou aura été pour moi une manière commode de m’en sortir. Bien entendu, je ne l’ai pas choisie, cette bipolarité ! Je n’ai pas choisi d’avoir un traitement lourd, une camisole chimique. Je n’ai pas choisi d’être assassiné psychologiquement pour renaître ensuite sur des cendres qui resteront peut-être toujours des cendres."

Les chapitres sont chacun une tranche du journal d’un homme sur le fil, un œil glissé dans l’interstice de la maladie de l’esprit. De l’ivresse à l’inertie farouche, de l’exploration au piétinement, Jacques Mathis décrit minutieusement ses délires et ses rencontres. Son récit sur le monde est émouvant, ses angoisses tapies sont matérialisées par des ombres aux contours flous, gravitant autour de sa personne.

"Aujourd’hui, je continue de chasser non pas mes démons mais ce qui m’est parfaitement inutile ou nuisible… et Dieu sait si le monde nous inonde de toutes ces vanités, superflues par définition. J’ai rêvé ma vie, j’ai connu la gloire, j’ai été trompé par mes sens, mais le résultat de ces "voyages cosmiques" n’ont rien enlevé aux sentiments vécus, eux, dans la réalité la plus pure. Evidemment, le "réveil" a été atroce. Le sentiment de vouloir en finir est apparu au moment du traitement médicamenteux. La chute ne pouvait être qu’inversement proportionnelle au délire d’ivresse bienheureuse."

Ce que le roman graphique met également en lumière, aveuglant les neurotypiques d’un flash révélateur : ce que nous savons c’est que nous ne savons pas. Maladie ? Délire ? Nos quotidiens pressés ne seraient-ils pas une maladie de l’esprit tout aussi inquiétante ? Mais alors ? La normalité ? Ah ah.

Un brin mégalo, Jacques Mathis a parfois les accents d’un imaginaire débordant, sans limite, et la spontanéité d’un enfant aventurier. Et puis c’est la chute, une sorte de descente aux enfers après un shoot trop savoureux, sans limite, et l’aventure s’écrase au fond d’un caniveau, brutalement. Comme un esprit pas protégé qui ne sortirait pas couvert.

Le roman graphique ne donne pas de réponse sur l’origine de la bipolarité, il n’a pas la solution miracle pour s’en débarrasser, il ne propose aucun régime alimentaire pour s’en préserver. Ni une quête, ni un plaidoyer, Psychotique est le vibrant témoignage d’un homme dont l’entendement de l’esprit échappe à la société. Sincère et touchant.

 

Vous pourrez notamment retrouver cet ouvrage dans la librairie Atout-Livre BD à Paris.

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "La plus belle femme du monde" de Sylvain Dorange

En savoir plus :
Le site officiel de Sylvain Dorange
Le Facebook de Sylvain Dorange


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-09 :
Retour de service - John le Carré
Un océan, deux mers, trois continents - Wilfried N'Sondé

• Edition du 2020-08-02 :
Nous avons les mains rouges - Jean Meckert
 

• Archives :
Il était deux fois - Franck Thilliez
La goûteuse d'Hitler - Rosella Postorino
Summer mélodie - David Nicholls
Fleishman a des ennuis - Taffy Brodesser-Akner
Bruno Piszczorowicz - Interview
La nuit d'avant - Wendy Walker
La Chine d'en bas - Liao Yiwu
Oeuvres Complètes II - Roberto Bolano
Isabelle, l'après-midi - Douglas Kennedy
Les ombres de la toile - Chris Brookmyre
Un été norvégien - Einar Már Gudmundsson
Be my guest - Priya Basil
Les jours brûlants - Laurence Peyrin
La faiblesse du maillon - Eric Halphen
De Gaulle sous le casque - Henri de Wailly
Une immense sensation de calme - Laurine Roux
Mauvaise graine - Nicolas Jaillet
Le jour où Kennedy n'est pas mort - R. J. Ellory
L'iguane de Mona - Michaël Uras
MotherCloud - Rob Hart
Et les vivants autour - Barbara Abel
Trahison - Lilja Sigurdardóttir
Fanny Chassain-Pichon - Interview
De Wagner à Hitler - Fanny Chassain-Pichon
L'enfer commence avec elle - John O'Hara
BeatleStones - Yves Delmas & Charles Gancel
La géographie, reine des batailles - Philippe Boulanger
L'obscur - Philippe Testa
Trouver l'enfant / La fille aux papillons - René Denfeld
Washington Black - Esi Edugyan
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (28)
- les derniers livres (2025)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=