Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La grande aventure de l'Egyptologie
Robert Solé  (Editions Perrin)  novembre 2019

Qui de mieux que Robert Solé pour nous raconter La grande aventure de l’Egyptologie autour d’une écriture romanesque, à la portée des non spécialistes de cette civilisation éblouissante qui est encore loin d’avoir livré tous ses secrets ?

Robert Solé est né au Caire. Longtemps journaliste au Monde et chroniqueur à l’hebdomadaire Le 1 depuis quelques années, Robert Solé a consacré de nombreux essais à son pays d’origine. L’un de ses ouvrages, Sadate fut unanimement salué par la critique et reçu le prix de la biographie de la ville d’Hossegor. Il est aussi l’auteur de nombreux romans ayant pour thème l’Egypte.

L'ouvrage débute par une célèbre citation de Jean Cocteau, "la mode c'est quelque chose qui se démode", citation qui ne s'applique pas à l'Egypte tant sa civilisation n'a de cesse de susciter engouement et attirance, preuve en est les récentes expositions qui attirent des centaines de milliers de spectateurs. La civilisation pharaonique fascine, l'Egyptologie et l'Egyptophilie se nourrissent l'une de l'autre.

C'est donc l'histoire de l'Egyptologie que nous raconte Robert Solé avec son dernier ouvrage publié aux éditions Perrin. Un ouvrage qu'il souhaite le plus précis possible sans prétendre tout dire pour autant, en restant bien digeste pour le profane qu'il souhaite aussi séduire. Les plus aguerris à cette civilisation trouveront des informations supplémentaires dans les annexes ou dans les nombreux ouvrages cités en fin de livre.

C'est donc à la Renaissance que les européens ont redécouvert l'Egypte ancienne. Dans un décor de sable et d'eau, des vestiges somptueux révèlent aux rares voyageurs un musée à ciel ouvert, un monde fascinant où semblent se confondre les morts et les vivants, les hommes et les animaux, les pharaons et les dieux.

De 1798 à 1801, les savants et les artistes emmenés par Bonaparte passent la vallée du Nil au peigne fin. La publication de leur monumentale Descrption de l'Egypte relancera l'Egyptomanie dans toute l'Europe.

Ce n'est pourtant qu'une vingtaine d'années plus tard que l'Egyptologie scientifique voit le jour, avec le déchiffrement des hiéroglyphes. Se révèlent alors, peu à peu, les différents aspects d'une civilisation exceptionnelle. Et l'engouement du grand public pour le pays des pharaons s'envole au gré des découvertes : le Serapeum de Saqqarah, les momies royales, la tombe de Toutankhamon, le trésor de Tanis mais aussi la barque de Khéops.

Moi qui suis très loin d'être un expert de la civilisation égyptienne, je dois bien avouer que je me suis régalé à lire cet ouvrage sur lequel je ne serais pas lancé si on ne me l'avait pas proposé. L'ouvrage qui est passionnant se lit quasiment comme un roman qui nous dévoilerait l'histoire des découvertes égyptiennes mais aussi l'histoire de ces principaux découvreurs comme Champollion, Mariette, Carter Desroche Noblecourt et tant d'autres.

Robert Solé nous raconte l'histoire de la découverte du tombeau de Toutankhamon par Carter, l'histoire de la momie de Ramsès II qui se refait une nouvelle jeunesse en France à la fin des années 70 avec une stérilisation qui va lui permettre d'être conservée définitivement avant de retourner en Egypte mais aussi le voyage de Champollion, particulièrement passionnant tout comme les mystères de la grande pyramide.

Au final, l’écriture romanesque de l’auteur embarque le lecteur qui se rend bien compte du chemin parcouru depuis le déchiffrement des hiéroglyphes tout en constatant que cette égyptologie qu’il nous raconte est une science encore très jeune et qu’il reste encore beaucoup à découvrir sur cette magnifique civilisation.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Robert Solé
Le Facebook de Robert Solé


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's
- 5 janvier 2020 : 360 jours avant 2021
- 29 décembre 2019 : JOYEUSE ANNEE 2020 !
- 22 décembre 2019 : Joyeux Noël
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=