Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce War Horse
La Seine Musicale  (Paris)  novembre 2019

Spectacle conçu par Rae Smith d'après le roman éponyme de Michael Morpurgo, mise en scène de Marianne Elliottet Tom Morris, avec Scott Miller dans le rôle principal, 31 interprètes* et les marionnettes de la Handspring Puppet Company.

L'histoire de "War Horse" démarre en août 1912 dans le Devon en Angleterre quand Narracott achète aux enchères pour 39 guinées un cheval, mi pur-sang et mi cheval de trait. La famille est pauvre et c'est l'orgueil du fermier qui a surtout motivé l'achat de ce cheval, pour remporter les enchères devant son frère.

Le fils de Narracott, le jeune Albert, se prend d'affection pour le cheval qu'il élève avec amour et baptise Joey. A la suite d'un nouveau pari de son père, qui fréquente un peu trop les bars et relève le défi de son frère, il doit apprendre à Joey à labourer en une semaine.

Alors qu'à la surprise générale, le cheval parvient à réussir à trainer une très lourde charge, les cloches sonnent soudain et annoncent l'entrée en guerre de l'Angleterre avec l'Allemagne. Dès lors, vendu à la cavalerie par le père, le cheval Joey va devenir un cheval de guerre. Et Albert, trop jeune pour s'engager ne peut le suivre...

Adapté du roman éponyme et best-seller de Michael Morpurgo par Nick Stafford et conçu par Rae Smith, "War Horse" est une immense aventure se termine à la fin de la guerre, en 1918. Pendant tout ce temps, le National Theater de Londres fait voyager le spectateur aux côtés de l'attachant cheval, d'Angleterre en France, d'abord dans l'armée anglaise, puis chez les allemands, avant d'être récupéré par les anglais par un coup du sort.

Le spectacle suit bien sûr également le parcours tumultueux du jeune Albert (formidablement interprété par Scott Miller) à la recherche de son cheval. Jouée par 30 comédiens-marionnettistes, "War Horse", dirigé par Marianne Elliott et Tom Morris, constitue une fresque prenante qui démontre la maîtrise et le talent du National Theater. 

Les scènes s'enchaînent avec fluidité et vélocité, les tableaux de groupe sont admirables et les marionnettes conçues par la compagnie sud-africaine Handspring Puppet Company, incroyables de réalisme et de poésie mêlées, ingénieusement articulées par des marionnettistes qui les déplacent avec une virtuosité qui force l'admiration. C'est magnifique.

En filigrane, des chansons interprétées par Ben Murray rythment l'histoire de "War Horse" et la relie à la terre. Et tandis que les scènes défilent, un écran en forme de nuage qui surplombe l'action illustre en noir et blanc, tel un carnet de croquis (comme celui qui sera légué à Albert par le capitaine anglais à sa mort).

Succès dans le monde entier depuis plus de dix ans, "War Horse" est un spectacle total qui montre de façon impressionnante la guerre dans toute son absurdité. On y voit l'horreur des combats, les tranchées, la peur et des scènes marquantes comme cet officier allemand qui ne se reconnaît plus et tente de sauver une femme et sa fille ainsi que les deux chevaux. 

A la fin d'une quête palpitante de plus de deux heures, la scène finale de cette formidable histoire d'amitié entre le jeune homme et le cheval est, pour sa part, un sommet d'émotion qui ne peut laisser insensible.

Du grand spectacle pour une histoire universelle jouée par une troupe exceptionnelle*.

 
* Kofi Aidoo-Appiah, Rianna Ash, Huw Blainey, Matthew Booth, Jonathan Cobb, Colin Connor, Ben Cutler, Khalid Daley, Zoe Halliday, Danny Hendrix, Alex Hooper, Lewis Howard, William Ilkley, Michael Jean-Marain, Andrew Keay, Clive Keene, Natalie Kimmerling, Kiran Landa, Mark Matthews, Katharine Moraz, Christopher Naylor, Samuel Parker, Tom Quinn, Gareth Radcliffe, Domonic Ramsden, Jack Simpson, Tom Stacy, Elizabeth Stretton, Kenton Thomas, Charlie Tighe et Matthew Trevannion.

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=