Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Roi d'Ici
Avénarius d’Ardronville  novembre 2019

Réalisé par Avénarius d’Ardronville. France. Drame. 1h36 (Sortie le 13 novembre 2019). Avec Nicolas de Lavergne, Fabrice Carlier, Barnabé Perrotey, Charlotte Grenat, Jean Eckian, Nouche Jouglet-Marcu, Raul Fokoua, Louise Emma Morel, Etiève Lena et François Theurier.

Dans le temps d'antan, chaque village avait son 'idiot", le simplet qui tutoyait les anges. Sans doute en est-il encore ainsi dans la France profonde et le cinéaste Avénarius d?Ardronville, acteur et scénariste passé derrière la caméra, décline de nouveau ce motif, après "Le grand perdu", dans "Le Roi d'Ici", troisième épisode de sa série intitulée "Traité d'étonnement".

L'étonnement ressort sans doute au personnage-titre, un crétin qui, après avoir été frappé par la foudre, s'il ne retrouve pas ses esprits, est atteint d'un trouble dissociatif d'identité au terme duquel il se prend pour un monarque, un roi carolingien mâtiné Grand Siècle, qui s'exxprime selon le langage châtié du 17ème siècle.

Loin d'être marginalisé et ignoré, voire interné, il vit aux frais de la princesse(sic), maintenu dans son délire par ses concitoyens et érigé en attraction locale, telle une chiche et locale version customisée d'un spectacle du Puy du Fou revisité façon café-théâtre par la troupe du Splendid, phénomène qui attire même une délégation journalistique suisse.

Tout irait bien dans le meilleur des royaumes fictifs si l'énergumène, invétéré trousseur obsédé par ses attributs sexuels, inquiet du gel de ses parties et obnubilé par sa descendance qu'il veut pléthorique, ne se mette en quête de prétendantes.

Autour du roi campé par Nicolas de Lavergne, parfait en ahuri illuminé, s'agitent le chambellan-régisseur (Barnabé Perrotey), le Fou-valet frénétique (Fabrice Carlier), l'apothicaire moliéresque (Jean Eckian) et la gironde servante (Charlotte Grenat) pour tempérer ses ardeurs priapiques.

Et mention spéciale pour Nouche Jouglet-Marcus, en narquoise druidesse aspermancienne, époustouflante dans la magistrale scène de décodage de l'éjaculat royal.

Hors catégorie ressortant à la comédie "hénaurme", et cependant réflexive, ce film artisanal, dans le sens non péjoratif du terme, dépourvu de prétention esthétique et interprété par des comédiens déjantés entourés d'amateurs, constitue une véritable curiosité cinématographique.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=