Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nuit d'épine
Christiane Taubira  (Editions Plon)  septembre 2019

C’est toujours un immense plaisir d’avoir entre les mains un ouvrage écrit par la talentueuse Christine Taubira. Car au-delà d’être un personnage politique respectable et respectée, l’ancienne ministre de la Justice et garde des Sceaux possède une plume incroyable qui en fait un grand écrivain.

Son dernier ouvrage, paru durant l’automne aux éditions Plon, est un superbe livre que je vous conseille vivement ne serait que par la qualité de l’écriture de l’auteur. Lire du Taubira est toujours un éblouissement. Les mots choisis le sont toujours avec délicatesse et un sens de la littérature exceptionnelle. Les idées qu’elle développe, les histoires qu’elle nous raconte sont toujours superbes et je ne me lasse pas de la retrouver pour des romans ou des essais qui témoignent toujours d’une grande finesse, à la hauteur de ce que représente cette femme dans la vie politique française.

Il est donc question de la nuit dans son dernier ouvrage. De la nuit que chacun d’entre nous voit, vit et sent. De la nuit que l’on apprivoise à notre manière. De la nuit de Guyane, pays d’origine de l’auteure, trouée d’un faible lampadaire sous la lueur duquel enfant, à la faveur de la moiteur et du silence, elle allait lire en cachette, à celle qui permettait de régler ses comptes avec les péchés capitaux que les religieuses lui faisaient réciter dans la journée. Cette nuit, nous dévoile-t-elle, a longtemps été pour Christiane Taubira une complice, une alliée, une sorte de sœur intime et un moment particulier.

Cette nuit, c’est aussi la nuit des chansons qu’on adore et dévore, la nuit du sommeil qui refuse qu’on annonce la mort d’une mère, la nuit des études passionnées et des yeux en feu à force de scruter les auteurs sacrés, la nuit qui ouvre sur les petits matins des métros bougons et racistes.

Pour Christiane Taubira, la nuit est aussi celle des militantismes, de la Guyane qui se révolte, des combats furieux à l’assemblée autour du mariage pour tous. C’est enfin la nuit d’un tragique vendredi 13, bientôt suivie de celle où l’on décide d’un adieu. Les pages sur les attentats du 13 novembre et ses conséquences sont d’une beauté sidérante. Celles consacrées à la disparition de sa mère représentent une magnifique déclaration d’amour.

On se perd donc avec délice dans l’amour que porte Christine Taubira à la nuit. Cette nuit qu’elle aime tant est l’occasion pour elle de nous raconter les moments importants de sa vie professionnelle mais aussi ceux de sa vie personnelle. Son récit autobiographique écrit à la première personne confirme tout le bien que je pensais de cette femme. Christine Taubira possède une culture littéraire et musicale assez incroyable qui lui permet de placer dans son ouvrage de nombreuses références qui accompagnent parfaitement l’histoire de sa vie. En même temps qu’elle déroule les événements importants de sa vie, elle en profite aussi pour nous dévoiler des analyses très pertinentes sur notre société. Christine Taubira est une immense femme qui fait de la politique au sens noble du terme. Nuit d’épine est un livre à la hauteur du personnage, magnifiquement écrit, qui vous fera découvrir cette femme si vous ne la connaissez pas bien.

Ces nuits des espoirs, des questions, des inquiétudes parfois, des colères aussi sont pour l’auteure un roman du vrai. Un récit littéraire où l’auteure montre que la vie est souvent plus forte, inventive, poétique, envoûtante, dure, terrible que bien des fictions.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Christiane Taubira


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=