Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce John Nelson, Orchestre Philharmonique de Strasbourg
Berlioz La Damnation de Faust  (Érato)  novembre 2019

"Le style de Gérard était une lampe qui apportait la lumière dans les ténèbres de la pensée et du mot. Avec lui, l'allemand, sans rien perdre de sa couleur ni de sa profondeur, devenait français par la clarté." Théophile Gautier, notice sur Gérard de Nerval.

Pourquoi changer une équipe qui gagne quand elle marque autant les esprits ?

Il y a deux ans, John Nelson et l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg triomphaient avec une impressionnante interprétation des Troyens. Le chef d’orchestre et grand spécialiste de Berlioz récidive avec cette Damnation de Faust et garde les mêmes : l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg mais également Joyce DiDonato (Marguerite), Nicolas Courjal (Méphistophélès) et Michael Spyres (Faust). S'ajoute l’excellent Alexandre Duhamel dans le rôle de Brander.

Inspiré par la traduction de Gérard de Nerval du Faust de Goethe, Berlioz a composé en 1828, Huit scènes de Faust. Dix-huit ans plus tard, il se remet au travail sur cette œuvre qui est créée en version de concert le 6 décembre 1846 à l'Opéra-Comique de Paris. Ce fut un échec. Il faudra attendre la première mise en scène en 1893 pour que la Damnation rencontre le succès.

La Damnation de Faust est une œuvre hybride et étonnante qui ne ressemble à aucune autre : "légende dramatique" pour Berlioz, une sorte d’oratorio ou "d’opéra symphonique" où l'écriture orchestrale est très influencée par la musique allemande de l'époque. L’Allemagne (la littérature, la musique, les mythes) qui sera sûrement le déclencheur de la création de l’œuvre.

Faust, c’est Berlioz ou Berlioz, c’est Faust. Jusqu’à faire une relecture personnelle de la fin. En tout cas, il n’y a rien d’étonnant à ce que le compositeur Français se soit attaqué à cette œuvre si romantique.

Les interprètes se montrent impériaux. Sous la baguette experte de John Nelson, l’orchestre fait preuve d’ampleur, d’énergie, de cohésion, de rigueur, de contrastes et de subtilité. Le Coro Gulbenkian de Lisbonne et le chœur des petits Chanteurs de Strasbourg sont à l’unisson.

Joyce DiDonato, Nicolas Courjal, Michael Spyres et Alexandre Duhamel sont souverains et maîtrisent leurs partitions avec maestria. Et l’on pardonnera aisément quelques défauts de prononciation à Joyce DiDonato. Un enregistrement qui fera clairement date et s’inscrira dans le temps...

 

En savoir plus :
Le site officiel de l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg
Le Facebook de Orchestre Philharmonique de Strasbourg


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-04-05 :
Listen in Bed - Shut up (Mix #13)
Orchestre National du Capitole de Toulouse & Tugan Sokhiev - Shostakovich : Symphony No. 8
Muzi - Zeno
Lesneu - Bonheur ou tristesse
MAALERS - Super Lache EP
Volin - Cimes
Tropical Mannschaft - Chapter 3 EP
Popa Chubby - It's a mighty hard road
Artús - Cerc
Eskimo - Que faire de son coeur ?
Christophe Chassol - Interview

• Edition du 2020-03-29 :
Daniel Roméo - The Black Days Session #1
Robin McKelle - Alterations
We are Birds - No return
Vincent Courtois - Robin Fincker - Daniel Erdmann - Love of Life
Bernard Minet - Metal Band
Faut qu'ça guinche - Sixième sens
Caesaria - Connection Loss EP
Hailu Mergia - Yene Mircha
François Puyalto - 44
Jean-Baptiste Soulard - Le silence et l'eau
Péroké - Coco Bans - Al-Qasar - Sélection de clips
Pearl Jam - Gigaton
 

• Archives :
GoGo Penguin - Atomised Single
KOKOROKO - Single Carry me home
Michael Fine - Five for Five
Bon Voyage Organisation - La course
Duplessy & The Violins of the World - Brothers of String
Valentin Vander - Mon étrangère
Ceylon - Où ça en est ?
Julie Campiche Quartet - Onkalo
Coralie Royer - Blossom EP
Lion's Law - The Pain, the Blood and the Sword
Listen in Bed - A Milli (émission 11)
Goodbye Moscow - L'univers
Panic Party - Ep1
Klub des Loosers - Single / clip Champion
Monophonics - It's only us
Elodie Vignon - D'ombres
Laurianne Corneille - Robert Schumann : L'hermaphrodite
Manuel Anoyvega Mora - Cuba Cuba
Chassol - Ludi
Un Poco Loco - Ornithologie
Ludivine Issambourg - Outlaws
Diana Damrau - Richard Strauss : Lieder
Jordan Rakei - Origin (Deluxe Edition)
Coeur - Kawaii karma
BEBLY - ULDO EP
Pearl Jam - Viagra Boys - The National - SLIFT - Toybloïd - En bref cette semaine
Cabane - Grande est la maison
King Biscuit - Hammer It !
Pierre de Bethmann Trio - Essais Volume 3
Jean-Louis Murat - Baby Love
- les derniers albums (5994)
- les derniers articles (149)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1087)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=