Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Passagers de l'aube
Théâtre 13/Jardin  (Paris)  janvier 2020

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Violaine Arsac, avec Grégory Corre, Florence Coste, Mathilde Moulinat et Nicolas Taffin.

On oppose souvent sciences et spiritualité, fiction et réalité, rationalité et émotions. Pourtant, dans "Les Passagers de l’aube", Violaine Arsac (l’auteure) se fait fort de créer les ponts invisibles qui pourraient unir ces différentes notions.

Cette intrigue, tout à la fois amoureuse, scientifique et spirituelle, met en scène les amours de Noé et Alix, représentants symboliques de deux mondes que tout semble opposer.

Noé (interprété par l’excellent Grégory Corre) est un brillant interne en neurochirurgie en passe de finaliser sa thèse et pétri de certitudes cartésiennes.

Alix (incarnée par la vibrante et inspirée Florence Coste dont on apprécie également le joli brin de voix) est une jeune photographe vivant à contre-temps d’un monde qu’elle juge trop virtuel et se donnant à corps perdu dans ce qui fait pour elle le réel : son amour pour Noé, son art, les chansons surannées, les voyages et les lettres.

En s’intéressant presque par hasard aux EMI (Expériences de Mort Imminente) Noé va voir voler en éclat les fondements de son univers et entraîner dans les affres de ses pérégrinations existentielles ses amis Roman (Nicolas Taffin, très juste dans le rôle de l’homme en colère) et Jeanne (Mathilde Moulinat, incroyablement de subtilité dans son rôle de la femme sensée, sensible et dévouée), mais également Alix, jusqu’au mélodramatique dénouement final.

Basée sur de véritables faits scientifiques, cette fiction alterne sans temps mort tranches de vie réalistes percutantes et vulgarisations sur la physique quantique, le fonctionnement cérébral ou la philosophie orientale à la limite parfois hélas de l’explication de texte.

L’interprétation juste et sensible de tous les comédiens et la mise en scène vivante et rythmée de Violaine Arsa donnent heureusement énormément de fraicheur au spectacle qui se dévore avec plaisir. Les chorégraphies charnelles mais parfois un peu saccadées d’Olivier Bénard et les clins d’œil musicaux de Stéphane Corbin apportent la touche d’émotion supplémentaire qui fait mouche.

Pêle-mêle assumé de jeu, danse, science, chant et mélo-drame "Les Passagers de l’aube" permet de sensibiliser le spectateur à des sujets scientifiques qui seraient restés sinon l’apanage d’obscurs spécialistes, l’invitant se faisant à réfléchir, et pourquoi pas à changer lui aussi, comme Noé, de paradigme.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-05-24 :
Shortcom à gogo -
 

• Archives :
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
Je ne vous aime pas - Théâtre Les Déchargeurs
Un espoir - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
V.I.T.R.I.O.L. - Théâtre de la Tempête
L'Eveil du printemps - Théâtre L'Etoile du Nord
Anne-Marie la beauté - Théâtre de la Colline
Toute nue - Variation Feydeau Noren - Théâtre Paris-Villette
Kadoc - Théâtre du Rond-Point
Mon dîner avec Winston - Théâtre du Rond-Point
L'Ombre - Théâtre du Gymnase
Melle Julie # Meurtre d'âme - Théâtre de la Girandole
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6889)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=