Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce François Rabelais
Théâtre Essaion  (Paris)  février 2020

Biopic théâtral conçu par Philippe Sabres et Jean-Pierre Andréani, mise en scène de Jean-Pierre Andréani, avec Philippe Bertin et Michel Laliberté.

"François Rabelais", la pièce de Philippe Sabres et de Jean-Pierre Andréani, est sous-titrée "portrait d'un homme qui n'a pas souvent dormi tranquille".

Dès la première scène, quand Rabelais (Philippe Bertin) reçoit un homme excité à la voix tonitruante, dont le visage est presque entièrement caché dans une tenue qui rappelle déjà celle d'un bourreau, on comprend très bien le sens de ce sous-titre.

Car l'auteur de "Gargantua" et "Pantagruel" a beau se défendre en lisant quelques extraits de son œuvre à son interlocuteur énervé, en prétendant qu'il ne s'agit que de textes amusants, faits pour rire un peu paillardement, celui-ci qui se présente comme un Sorbonnard sait bien que Rabelais n'est pas qu'un amuseur.

Derrière les aventures extraordinaires et divertissantes de ses géants, il y a une critique de la scolastique enseignée et défendue par les grands maîtres de la Sorbonne. Plus grave encore, on y sent toute l'influence des sciences nouvelles et une vision du monde qui sous-tend que la terre n'est pas plate, proposition qui a conduit précisément Copernic au bûcher.

Rabelais a beau se défendre, il est à cours d'arguments quand son visiteur lui révèle que son éditeur, Etienne Dolet, vient d'être brûlé vif en place parisienne...

Dans les scènes qui suivront, toujours face à un interlocuteur, toujours joué par Michel Laliberté, mais cette fois-ci dans un rôle d'ami plutôt sensible à ses arguments et lui demandant d'arrêter d'écrire pour reprendre son métier de médecin où il excellait, Rabelais va expliquer pourquoi il ne peut vraiment pas.

Car, outre sa volonté de continuer à s'exprimer sur des sujets faisant polémique et où il se fait défenseur de la liberté contre l'université, il a pris goût à l'écriture... et à la gloire qui en découle. En effet, François Rabelais est désormais un homme de lettres. Véritablement le premier avec des tirages conséquents. Celui avec qui le mot écrivain prend son sens moderne.

Dans cette pièce astucieuse, passionnante sur le fond et permettant par sa forme d'entendre de savoureux extraits de l'oeuvre rabelaisienne, on comprend mieux l'importance de Rabelais dans l'histoire littéraire et le courage qu'il lui a fallu pour poursuivre son œuvre.

Philippe Bertin compose un Rabelais sans arrêt obligé d'aller et venir entre ce qu'il veut dire et ce qu'il peut dire. Pas facile d'être un génie au temps de l'Inquisition, dans un monde où les censeurs, tristes par nature, comprennent qu'il y a toujours anguille sous roche quand on fait autant rire que lui.

Le "François Rabelais" de Jean-Pierre Andréani et de Philippe Sabres (pseudonyme de Philippe Bertin) rend un bel hommage à l'écrivain et, réussite suprême, donne envie, une fois qu'on s'est levé de son siège, de rentrer chez soi pour le relire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-03-22 :
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
 

• Archives :
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
Je ne vous aime pas - Théâtre Les Déchargeurs
Un espoir - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
V.I.T.R.I.O.L. - Théâtre de la Tempête
L'Eveil du printemps - Théâtre L'Etoile du Nord
Anne-Marie la beauté - Théâtre de la Colline
Toute nue - Variation Feydeau Noren - Théâtre Paris-Villette
Kadoc - Théâtre du Rond-Point
Mon dîner avec Winston - Théâtre du Rond-Point
L'Ombre - Théâtre du Gymnase
Melle Julie # Meurtre d'âme - Théâtre de la Girandole
Concours européen de la chanson philosophique - MC93
Chagrin d'école - Théâtre de Paris
Transit - Le 13ème Art
Panama Papers Show - Lavoir Moderne Parisien
L'Eveil du printemps - Théâtre de la Tempête
Les Derniers jours - Théâtre du Rond-Point
Danny and the Deep Blue Sea - Théâtre Essaion
Pélleas et Mélisande - Ateliers Berthier
Les SPECTACLES - Mars 2020
Inch'Allah chez les bourgeois - Théâtre d'Edgar
Baldwin/Avedon : Entretiens imaginaires - Théâtre 14
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6887)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=