Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un divan à Tunis
Manele Labidi  février 2020

Réalisé par Manele Labidi. France. Comédie dramatique. 1h28 (Sortie le 5 février 2020). Avec Golshifteh Farahani, Majd Mastoura, Aïcha Ben Miled, Feriel Chammari, Hichem Yacoubi, Jamel Sassi et Ramla Ayari.

C'est une question pour débats télévisés avec bien entendu beaucoup de sous-entendus pas très clairs : la psychanalyse peut-elle faire bon ménage avec l'Islam ? Ou, la chose dite autrement : Freud peut-il s'acclimater en terre d'Islam ?

Si l'on en croit l'affiche d'"Un Divan à Tunis" de Malene Labidi, où l'on voit le célèbre portrait noir et blanc de Sigmund, la tête couverte d'un fez rouge, la réponse serait plutôt un "oui" amusé et la jeune réalisatrice a choisi de traiter le sujet avec légèreté et sympathie, en donnant de son pays d'origine une vision amusée et ensoleillée.

Selma est une franco-tunisienne qui exerce la médecine de l'âme à Paris. Seule dans la vie, elle décide, contre l'avis de ses proches, de revenir à Tunis, estimant que les cerveaux tunisiens ont bien besoin de son aide. On lui prédit le pire et surtout un échec rapide et cuisant. Mais Selma est une jeune femme volontaire, pas du genre à renoncer à la première difficulté.

Au contraire, "Un Divan à Tunis" est une quête initiatique, un retour aux sources et un nouveau départ. Selma va déployer beaucoup d'astuces pour parvenir à ses fins, et cela sans autorisation officielle...

Dans le film de Malene Labidi, La Tunisie post Ben-Ali est présentée sous un bon jour et les Tunisiennes comme des femmes libres pour un certain nombre et débrouillardes pour la plupart. Selma fera alliance avec une coiffeuse pour faire connaître sa pratique et grâce à "Un Divan à Tunis" de Malene Labidi, on comprendre que le salon de coiffure est le chaînon manquant entre l'analyste et l'analysé.

Dans cette Tunisie qui semble quand même assez idéale, même les policiers (gradés) peuvent avoir de bons sentiments pour les disciples de Freud surtout quand elle sont belles comme un cœur et ont la personnalité de Golshifteh Farahani. On retrouvera avec plaisir dans le rôle du flic amoureux, Majd Mastoura, qui illuminait "Hedi, un vent de liberté" de Mohamed Ben Attia.

Ici, il minaude gentiment avec une Golshifteh Farahani aussi à l'aise dans la comédie tunisienne qu'aux côtés de Vincent Macaigne dans "Les deux amis" de Louis Garrel ou de Johnny Depp dans "Pirates des Caraïbes".

C'est la première fois qu'elle porte totalement sur ses épaules un vrai divertissement et elle réussit un sans faute. Il faut dire qu' "Un Divan à Tunis" de Malene Labidi est une œuvre qui décrit assez finement la nouvelle Tunisie avec notamment une belle brochette de personnages truculents, tous saisis dans leur vérité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=