Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cyrielle Golin & Antoine Mourlas
Un moment musical chez les Schumann  (Klarthe Records)  janvier 2020

Dans les familles Schumann je voudrais : Robert (1810-1856), Camillo (1872-1946) et Georg (1866-1952). Pas de généalogie commune, hormis pour Georg et Camillo mais les trois sont originaires de Saxe, gardent des rapports étroits avec Leipzig : sa vie musicale et son conservatoire et apprécient J.S. Bach mais surtout Johannes Brahms. Chez les trois, on retrouve également une expression romantique, une force mélodique, un sens des dynamiques et de l’écriture.

La violoncelliste Cyrielle Golin et le pianiste Antoine Mourlas nous proposent donc un programme composé de la Sonate pour violoncelle et piano de Georg Schumann, de la Sonate n°1 de son frère cadet Camillo et des Fünf stücke im Volston de Robert Schumann.

Georg Alfred Schumann a construit sa réputation le long d’une carrière de compositeur, pianiste, chef d'orchestre et de chœur et professeur. Il a composé toute sa vie et même s'il a abordé tous les genres, il affectionnait plus particulièrement la musique de chambre : il a composé deux trios avec piano, deux quintettes avec piano, un quatuor avec piano et quelques sonates instrumentales dont celle-ci pour violoncelle composée à la fin de l’année 1897.

L’influence de la première sonate de Brahms est certaine : même tonalité, une écriture contrapuntique proche. Elle commence aussi à peu près de la même manière avec un tempo Allegro moderato con molto espressione mais surtout avec un violoncelle donnant le thème dans ses registres inférieurs contre les accords au piano. Le deuxième mouvement, Andante cantabile, commence dans une veine sombre, con dolore ed espressivo. Dans la section centrale contrastée, inspirée d’un lied de Brahms, l'humeur devient agitée et plutôt dramatique.

La musique de chambre occupe la plus grande partie de la vaste production de Camillo le jeune frère de Georg et son admiration pour Brahms, Bach, Rachmaninov ou Liszt est également évidente. Cette sonate n°1 (1905) témoigne de ses aptitudes mélodiques, de son écriture virtuose pour le piano et le violoncelle. Le feu, une énergie toute romantique, un lyrisme pour une intensité émotionnelle.

Les fünf stücke im Volston de Robert Schumann sont dans un esprit populaire proche de la musique folklorique mais n’empêche nullement une authentique élégance.

Schumann sous-titra le premier épisode vanitas vanitatum, l’une de ses locutions préférées, qui est aussi le titre d’un poème goethéen. Le second mouvement, en fa majeur, tonalité importante chez Schuman, ressemble à une berceuse, balançant doucement entre des phrases à trois et à quatre mesures. Le troisième mouvement central, plus tragique est rappelle un chant de la Dichterliebe : "Ich hab’ im Traum geweinet". Le quatrième est radieux, presque insouciant, tout l’inverse du dernier mouvement féroce et lugubre.

Les deux musiciens se complètent parfaitement, avec un son d’ensemble où chacun s’épanouit pleinement. Et puis il y a cette très grande musicalité toute en finesse et subtilité, un sens du phrasé, du chant qui nous porte tout le long de disque.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Cyrielle Golin
Le Facebook de Cyrielle Golin
Le site officiel d'Antoine Mourlas
Le Facebook d'Antoine Mourlas


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-05 :
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange

• Edition du 2020-06-28 :
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
 

• Archives :
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
Cold War Kids - New Age Norms 1
The Nits - Knot
Ensemble Thélème & Quatuor XASAX - Mutations Les chimères de Clément Janequin
Les Marquises - La battue
Sarah Lancman - Parisienne
Charles-Baptiste - Le Love & le Seum
Gontard! - Le Sismographe / Noyé 45 tours
Olivier Perrot - C'est la vie
Camille Bénâtre - Après le soir
Roseland - To save what is left
Dätcha Mandala - Interview
Listen in Bed - Plus Rien (Mix #16)
Mcbaise - Raviolo EP
Fontiac - Oxurya EP
YN - Chants de force EP
Söng Söng - Polychrome sounds from the underground
Olivier Savaresse - Acapas
Dätcha Mandala - Hara
- les derniers albums (6106)
- les derniers articles (155)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=