Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Sommelier
En tournée  (Paris)  mars 2020

Comédie de Patrick Sébastien, mise en scène de Olivier Lejeune, avec Philippe Chevallier, Didier Gustin, Marianne Giraud et Kym Thiriot.

A l'Hotellerie des Deux Grands Cerfs, établissement de qualité du genre Relais et Châteaux, Georges, le sommelier qui a de la bouteille (sic), une longue expérience des dîners particuliers en salon privé et une connaissance aiguisée de la nature humaine, est, ce soir-là, affecté au service exclusif d'un client qui s'avère une personnalité politique.

Et il prend vite pris la mesure de l'élu parlementaire en marche Frédéric Le Croisic, un peu-beaucoup bas du front et du genre "kéké de la République", qu'il entreprend d'aider, moyennant rétribution, à mettre un terme au déchirement personnel qui résulte de sa double vie.

Telle est la situation de pur boulevard que le multitache Patrick Sébastien décline dans "Le Sommelier", selon une variation du trio vaudevillesque et une inversion des stéréotypes féminins.

En effet, la légitime est une bimbo qui n'a pas inventé l'eau tiède, ce qui ne l'empêche pas d'être fine mouche, et dont le potentiel érotique ne correspond pas au plumage, et l'efficace assistante parlementaire à l'allure d'éteignoir mais doté d'un insoupçonnable tempérament de feu s'avère une maîtresse-femme. Dans tous les sens du terme.

Patrick Sébastien a concocté une partition bien troussée aux dialogues savooureux et percutants ajoutant, de surcroît, à la comédie de moeurs, qui pourrait prendre d'allure d'un combat de poules, une caustique satire des politiciens et de la politique contemporaine.

A la mise en scène, Olivier Lejeune joue sur du velours en aguerri briscard rodé à ce type d'exercice avec une distribution judicieuse en terme d'emploi. Kym Thiriot joue à fond la carte de la blonde-blonde et Marianne Giraud celle de la brune ténébreuse.

La partition permet à Didier Gustin, parfait dans le rôle de benêt ahuri à la Flamby, de pratiquer son talent d'imitateur tous azimuts notamment avec un trombinoscope politique illustré, comme à Phillipe Chevallier, en sommelier mal embouché (re-sic), d'exceller dans la servilité rouée. Et les deux font la paire.

Divertissement assuré.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=