Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Crack Cloud
Pain Olympics  (Meat Machine / Bigwax)  juillet 2020

Crack Cloud se présente comme un collectif indie-rock d’une quinzaine de membres en provenance de Vancouver mené par son leader Zac Choy. Il s’agit de leur premier album après quelques EP remarqués.

Les huit titres composant Pain Olympics constituent un vrai kaléidoscope sonore allant du post-punk comme influence principale vers le hip-hop, la musique théâtrale ou la pop synthétique. Il s’agit d’une vaste panoplie de styles musicaux qui fait ressentir à l’auditeur différents états émotionnels.

Ouverture avec "Post Truth (Birth Of A Nation)", un titre éclaté allant de surprise en surprise. Génial ou Fourre-tout. On peut reconnaître que ce titre divisera. En 6 minutes, on retrouve 3 ou 4 ambiances habitées par une guitare post-punk, des chœurs, des trompettes, des percussions ou de la pop synthétique. Alors oui, ça va un peu dans les tous sens, c’est légèrement débridé mais frais et énergisant. Une ouverture d’album magistrale. Difficile d’enchaîner. Cela se fait avec un titre plus lent "Bastard Basket" à la voix plus étouffée et une jolie envolée de saxo sur la fin. On retrouve ensuite "Somethings Gotta Give" d’inspiration Gang of Four.

Puis, vient au tour du très réussi et plus entraînant "The Next Fix", titre relatif à l’addiction au chœur à la Arcade Fire et ce saxo qui pointe subtilement son nez. Ce titre est vraiment excellent. "Favour Your Fortune" apparaît comme un interlude hip-hop avant "Ouster Crew" d’inspiration Talking Heads comme "Tunnel Vision" dans la même veine avec un déluge final de guitare. Le très Arcade Fire clôture, "Angel Dust", avec ce duo vocal apaisé masculin-féminin sublimement orchestré.

Vous l’aurez compris, ce qui fait la réussite de Pain Olympics est sa diversité. Une réserve quand même, la durée de l’album (29 minutes). Il est d’ailleurs mentionné que l’album a été composé entre juin 2017 et décembre 2019. Pour uniquement de 8 titres ? Crack Cloud a-t-il déjà tout donné ? Une étoile filante ? En tout cas, pour l’instant Crack Cloud brille dans notre ciel musical estival.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Crack Cloud en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019)
Crack Cloud en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Vendredi 16

En savoir plus :
Le Bandcamp de Crack Cloud


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=