Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Crack Cloud
Pain Olympics  (Meat Machine / Bigwax)  juillet 2020

Crack Cloud se présente comme un collectif indie-rock d’une quinzaine de membres en provenance de Vancouver mené par son leader Zac Choy. Il s’agit de leur premier album après quelques EP remarqués.

Les huit titres composant Pain Olympics constituent un vrai kaléidoscope sonore allant du post-punk comme influence principale vers le hip-hop, la musique théâtrale ou la pop synthétique. Il s’agit d’une vaste panoplie de styles musicaux qui fait ressentir à l’auditeur différents états émotionnels.

Ouverture avec "Post Truth (Birth Of A Nation)", un titre éclaté allant de surprise en surprise. Génial ou Fourre-tout. On peut reconnaître que ce titre divisera. En 6 minutes, on retrouve 3 ou 4 ambiances habitées par une guitare post-punk, des chœurs, des trompettes, des percussions ou de la pop synthétique. Alors oui, ça va un peu dans les tous sens, c’est légèrement débridé mais frais et énergisant. Une ouverture d’album magistrale. Difficile d’enchaîner. Cela se fait avec un titre plus lent "Bastard Basket" à la voix plus étouffée et une jolie envolée de saxo sur la fin. On retrouve ensuite "Somethings Gotta Give" d’inspiration Gang of Four.

Puis, vient au tour du très réussi et plus entraînant "The Next Fix", titre relatif à l’addiction au chœur à la Arcade Fire et ce saxo qui pointe subtilement son nez. Ce titre est vraiment excellent. "Favour Your Fortune" apparaît comme un interlude hip-hop avant "Ouster Crew" d’inspiration Talking Heads comme "Tunnel Vision" dans la même veine avec un déluge final de guitare. Le très Arcade Fire clôture, "Angel Dust", avec ce duo vocal apaisé masculin-féminin sublimement orchestré.

Vous l’aurez compris, ce qui fait la réussite de Pain Olympics est sa diversité. Une réserve quand même, la durée de l’album (29 minutes). Il est d’ailleurs mentionné que l’album a été composé entre juin 2017 et décembre 2019. Pour uniquement de 8 titres ? Crack Cloud a-t-il déjà tout donné ? Une étoile filante ? En tout cas, pour l’instant Crack Cloud brille dans notre ciel musical estival.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Crack Cloud en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019)
Crack Cloud en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Vendredi 16

En savoir plus :
Le Bandcamp de Crack Cloud


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=