Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Wampas
For the rock  (Atmosphériques)  novembre 2005

For the rock est un film documentaire de 62 minutes de David Vallet, tourné pendant la tournée "Never trust a Guy" des Wampas qui mêle images de concerts, interviews des membres du groupe et témoignage d'autres artistes ou de professionnels de la musique.

Et quand Nicola Sirkis (Indochine), Mouss (Mass Hysteria) ou Romain Humeau parlent des Wampas, c'est avec énormément de respect et un reflet de gamin dans les yeux. Alors qu'est-ce qui inspirent ce respect ?

Au vu de ce film, c'est l'intégrité à coup sûr. Comme nous l'explique Nico Schauer (le batteur du groupe), les Wampas ont souvent et peut-être injustement été classés dans le mouvement alternatif. C'est en fait beaucoup plus simple : les Wampas ont toujours évolué dans le même style musical qu'est le punk-rock. Ce sont même des puristes du genre.

Est-ce qu'on ce demande si les Ramones sont alternatifs, pop, rock ? Non ! Il en est de même pour Didier Wampas et son groupe.

Une fois réglée cette question épineuse mais tellement anecdotique de l'association musicale, ce film aborde le cœur du sujet : l'univers des Wampas.

Et là c'est un véritable régal d'entendre les membres du groupe et Didier Wampas, parler de façon touchante de leur vie sur scène et de leurs sources d'inspiration : "Le rock ce n'est pas que le désespoir et la tristesse, on oublie souvent que c'et aussi parler de l'amour." Et l'amour, Didier en a à revendre… on comprend que c'est le moteur de la relation si particulière qu'il entretient avec son public.

Un concert des Wampas n'est jamais anecdotique, c'est toujours la certitude de ne pas être déçu !

On découvre au gré de ce film une vingtaine de morceaux parmi lesquels : For the Rock, J'ai avalé une mouche, Ce soir c'est noël, Manu Chao qui a projeté le groupe sur la scène médiatique en 2003, Oï qui affirme le statu de roi du rock de D. Wampas. Les morceaux sont filmés pour la plupart en live, à l'exception de Tellement je t'aime ou nous découvrons une séance d'enregistrement en studio.

Ce film est touchant de par la gentillesse, l'humanité et l'intégrité des protagonistes.

Au détour des scènes on découvre la vraie nature du chanteur au charisme si particulier : Didier Wampas est comme un grand gamin qui pour rire va balancer un pétard sur la scène d'un autre groupe en train de jouer dans un festival auquel il participe.

Un gamin espiègle et généreux en quête permanente d'amour et de preuves d'affection et qui dit si justement dans son morceau "DW" : "Didier Wampas n'a plus rien à prouver, plus rien à espérer sauf ton sourire. Il rit de tout ce qu'on dit de lui-même, même si ça lui faite de la peine."

Un film à découvrir absolument avec un final tendre et drôle !

 

En savoir plus :

Le site officiel des Wampas


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-27 :
Romain Humeau - Echos
Luc Spencer - Oiseau(x) scratch
Ensemble Triptikh - Grand Ecran
The Flaming Lips - American Head
Quatuor Ardeo - XIII
Philippe Bianconi - Debussy
Pogo Car Crash Control - Tête Blême
Fabrizio Chiovetta - Beethoven : Op. 109, 110, 111
Listen in Bed - B.O. d'une scène de meurtre (Saison 2 Emission 1)

• Edition du 2020-09-20 :
The Apartments - In and out of the light
La Caravane Passe - Nomadic Spirit
Babylon Circus - State of Emergency
Atrisma - Chrone EP
Orchestre national d'Auvergne & Roberto Forés Veses - Berg, Webern, Schreker
Marie-Gold - Règle d'or
 

• Archives :
Thomas Bel - Cerna Vez
Bandit Bandit - Bandit Bandit
Jeanne Added - Both Sides
Gabriel Tur - Papillon Blanc
Emily Loizeau - Run Run Run (Hommage à Lou Reed)
Emily Loizeau - Le Centquatre
Collectif La Boutique - Twins
Hugo Chastanet - Dix chansons naturelles et sauvages
Elysian Fields - Transience of life
Théo Fouchenneret - Beethoven : Waldstein & Hammerklavier
Inflatable Dead Horse - Love Songs
Lisza - Charango
Alexis HK - Comme un ours (Live)
Morgane Ji - Woman Soldier
Feldup - A thousand doors, just one key
Vladimir Torres - Inicial
Creeper - Sex, Death & The infinite Void
Fantastic Negrito - Have You Lost Your Mind Yet ?
Plumes - Oh Orwell
Rue de Tanger - Simone
Anna Aaron - Pallas Dreams
Biffy Clyro - A Celebration of Endings
All We Are - Providence
Ana Carla Maza - La Flor
Listen in Bed - Lazy Lagoon (Mix #22)
Neil Young - Homegrown
Vertige - Populaire
Talisco - Inner songs
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)
Crack Cloud - Pain Olympics
- les derniers albums (6150)
- les derniers articles (160)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=