Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Retour de service
John le Carré  (Editions Seuil)  mai 2020

On se demande encore et toujours ce qui fait encore écrire l’incroyable John le Carré qui, du haut de ses presque 90 printemps, continue de nous ravir avec l’arrivée d’un nouvel ouvrage. On ne présente plus cet auteur qui a travaillé pour le renseignement britannique pendant la guerre froide et qui depuis maintenant plus de cinquante ans se consacre à l’écriture, partageant sa vie entre Londres et les Cornouailles.

Pour son dernier ouvrage, il retrouve sa fidèle traductrice Isabelle Perrin qui l’accompagne depuis La maison Russie et une trentaine d’ouvrages. Retour de service est donc l’occasion de retrouver la verve de cet auteur passionnant qui n’a pas son pareil pour nous livrer le portrait du monde que nous habitons, glaçant, délicatement satirique, toujours porté par une tension constante.

L’histoire tourne autour du personnage de Nat, un homme de 47 ans, vétéran des services de renseignements britanniques, qui est de retour à Londres auprès de Prue, son épouse et alliée inconditionnelle. Ses jours comme agent sont comptés mais avec la menace grandissante venue de Moscou, le service lui offre une dernière mission : diriger le refuge, une sous-station du département Russie où végète une clique d’espions décatis. Parmi cette clique d’espions décatis, sort du lot une jeune et brillante recrue, Florence, qui surveille de près les agissements suspects d’un oligarque ukrainien.

Nat n’est pas seulement un agent secret, c’est aussi un joueur de badminton passionné. Tous les lundis soir dans son club, il affronte un certain Ed, grand gaillard déconcertant et impétueux, qui a la moitié de son âge. Ed déteste le Brexit, il déteste aussi Trump et déteste son travail obscur. Et c’est Ed, le plus inattendu de tous, qui mû par la colère et l’urgence va déclencher un mécanisme irréversible et entraîner avec lui Prue, Florence et Nat dans un piège infernal.

C’est encore une fois un très grand ouvrage que nous propose l’auteur, passionnant du début à la fin, qui se lit très rapidement, du fait qu’il ne dépasse pas les 300 pages et qu’il embarque le lecteur très rapidement. L’auteur s’affirme de plus en plus être le maître du roman d’espionnage maniant intrigues et imbrications parfaites d’histoire qui tiennent en haleine le lecteur.

Particulièrement critique à l’égard de son pays, il décrit une Grande-Bretagne subissant les conséquences du choix du Brexit. Les hommes politiques en prennent pour leur grade (Boris Johnson notamment), s’intéressant davantage à leur situation personnelle plutôt qu’à celle du peuple. Il nous parle de Trump aussi, pour lequel il ne semble pas éprouver beaucoup de sympathie. Il lui reproche notamment de laisser s’installer aux Etats-Unis une atmosphère raciste et fasciste.

C’est une leçon de géopolitique mondiale que nous propose l’européen convaincu qu’est John le Carré. Une leçon qui s’appuie sur notre actualité, parfaitement maîtrisée par l’auteur qui parle des relations entre Trump et Poutine mais aussi des lanceurs d’alertes dont on a beaucoup entendu parler récemment.

Malgré son grand âge, l’auteur prouve donc avec Retour de service qu’il n’a rien perdu de son imagination pour nous raconter des histoires d’espionnages autour d’une écriture percutante et précise. Les personnages sont superbement construits, on voit bien l’expérience de l’auteur concernant les services secrets qui n’ont plus aucun secret pour lui. Son humour, parfois décapant est un véritable plaisir de lecture et ses analyses de la politique actuelle est particulièrement pertinente.

 

En savoir plus :
Le site officiel de John le Carré
Le Facebook de John le Carré


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 octobre 2020 : Le grand incendie
- 11 octobre 2020 : La Mare Aux Grenouilles
- La Mare Aux Grenouilles #12
- 4 octobre 2020 : Triste automne
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=