Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jazz à l'âme
William Melvin Kelley  (Editions Delcourt)  août 2020

L’an dernier, exactement à la même époque, les éditions Delcourt avaient la judicieuse idée de nous proposer l’ouvrage d’un auteur qu’un magazine new-yorkais considérait comme "le géant oublié de la littérature américaine". Nous découvrions alors le formidable roman, Un autre tambour de William Melvin Kelley, un livre publié en 1962 qui nous parlait de racisme et de ségrégation dans l’Amérique des années 60.

Evidemment, ce génial auteur a écrit d’autres romans et les éditions Delcourt récidivent donc cette année en nous proposant une autre petite merveille de cet auteur, Jazz à l’âme, qui est de la même veine qu’Un autre tambour, à savoir un magnifique livre sur les ravages de la ségrégation. En effet, l’ouvrage nous raconte la vertigineuse ascension d'un génie du jazz, contraint d'improviser la vie dans l'Amérique ségrégationniste.

Ludlow Washington est né différent, aveugle. Abandonné à cinq ans aux mauvais traitements d'une institution, il endure les brimades jusqu'à ce que ses prodigieux talents de musicien lui offrent un ticket d'entrée dans le monde. Un monde auquel il n'est pas préparé, et où il doit apprendre la vie à tâtons. Il devient dès lors la propriété de Bud Rodney, le chef d'un orchestre qui se produit au Café Boone, à New Marsails, une petite ville du Sud. Il y rencontre une femme, la fille de sa logeuse, qu’il va épouser, avoir un enfant avec avant de l’abandonner pour partir à New-York.

Bientôt lassé par le répertoire limité et suranné de Rodney, Ludlow emboîte le pas aux pionniers du jazz et part à la conquête de la scène new-yorkaise, où il invente un nouveau son et devient vite une icône de l'avant-garde de Harlem. Mais la musique ne suffit plus à adoucir ses démons intimes. Le succès et la notoriété le place au sommet d’une pente qu’il va se retrouvait à dévaler, comme souvent pour ceux qui connaissent une réussite fulgurante. Désorienté par la mémoire de son enfance volée, meurtri par les trahisons amoureuses, Ludlow est hanté au point de vaciller.

L’histoire de ce Ludlow est particulièrement émouvante, portée par la superbe écriture de l’auteur qui n’hésite pas à dénoncer les humiliations qu’il connaît durant son enfance, les rapports de domination qu’il subit ensuite pendant une partie de sa vie, même dans le travail au début, ses rapports avec les blancs, particulièrement ceux avec les femmes, des prostituées aussi. L’ouvrage nous montre d’ailleurs très bien comment Ludlow découvre la sexualité auprès des femmes (des femmes qu’il découvre non pas avec les yeux mais grâce au toucher), lui l’aveugle qui a souvent était entouré de garçons.

Alors voilà, j’ai beaucoup aimé cet ouvrage de William Melvin Kelley autour de ce personnage de Ludlow, complexe et attachant, sans cesse renvoyé à sa condition de noir. Il se dégage de cet ouvrage une grande sincérité et beaucoup d’émotions, que l’on comprend encore mieux à la fin de l’ouvrage lorsque la femme de l’auteur nous dévoile la genèse de cet ouvrage et la place que prenait le jazz dans sa vie.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Un autre tambour" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de William Melvin Kelley
Le Facebook de William Melvin Kelley


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=